Dr Nedret Emiroglu

Directrice de la Division des maladies transmissibles et de la sécurité sanitaire, et représentante spéciale de la directrice régionale pour les objectifs de développement durable et la gouvernance

Mission

La division a pour objectif d’apporter un leadership et une orientation stratégique aux efforts déployés aux niveaux régional et national en vue de protéger la santé des populations, de réduire la mortalité et la morbidité dues aux principales maladies transmissibles, ainsi que de se préparer aux urgences sanitaires et flambées épidémiques sévissant dans la Région européenne de l’OMS, de les détecter rapidement et de mettre en œuvre les interventions qui s’imposent au titre du programme de l’OMS pour les situations d’urgence sanitaire. Elle agit dans le cadre régional de Santé 2020 et des priorités établies au niveau mondial par les objectifs de développement durable (ODD).

Fonctions

La division promeut le leadership de l’OMS dans le domaine de la prévention et de la maîtrise des maladies transmissibles et dans celui de la sécurité sanitaire ; fixe des normes et propose des solutions politiques fondées sur des bases factuelles ; apporte une assistance technique de haut niveau aux pays, notamment pour la préparation et la riposte face aux menaces sanitaires ; surveille la situation sanitaire et évalue les tendances concernant les principales maladies transmissibles et d’autres menaces pour la santé ; et définit les priorités de la recherche dans le cadre d’initiatives régionales, partenariats et projets de recherche pertinents à cet égard. Le travail est effectué en collaboration avec les partenaires et les acteurs concernés, notamment les autres secteurs, la société civile et la famille des Nations Unies.

Plus précisément, la division aide les pays de la Région européenne de l'OMS:

  • à élaborer et à mettre en œuvre des politiques, des systèmes et des interventions fondées sur des bases factuelles afin de lutter contre la charge des maladies transmissibles, notamment le VIH/sida et d’autres infections sexuellement transmissibles ; la tuberculose, en particulier les souches multirésistantes et ultrarésistantes ; le paludisme et d’autres maladies à transmission vectorielle ; la grippe et d’autres infections respiratoires ; les maladies à prévention vaccinale ; les problèmes liés à la sécurité sanitaire des aliments ; et la résistance aux antimicrobiens ;
  • à réaliser ou à maintenir les objectifs régionaux d’élimination ou d’éradication de la rougeole, de la rubéole, du paludisme et de la poliomyélite ;
  • à assurer le bon fonctionnement des mécanismes d’alerte et d’intervention régionaux, et à renforcer les systèmes de préparation, de surveillance et de riposte afin de faire face à divers événements de santé publique, notamment les maladies infectieuses existantes, nouvelles et réémergentes ainsi que les événements environnementaux, chimiques et radionucléaires, conformément aux stipulations du Règlement sanitaire international (2005) et en tenant compte des risques spécifiques aux pays, dans le but d’améliorer la sécurité sanitaire.

En sa qualité de représentante spéciale de la directrice régionale pour les ODD et la gouvernance, le docteur Emiroglu assure la supervision, la cohérence politique et la synergie des activités du Bureau régional en vue d’atteindre les ODD alignés sur Santé 2020, la politique européenne pour la santé et le bien-être. À ce titre, le docteur Emiroglu s’emploie également à sensibiliser davantage aux ODD, et à renforcer les alliances et à améliorer les partenariats afin de soutenir la réalisation de ces objectifs aux niveaux national et local.

Biographie

Le docteur Nedret Emiroglu est médecin et titulaire d’un doctorat en santé publique. Elle possède 30 années d’expérience aux niveaux national et international. Avant de prendre ses fonctions actuelles, elle a occupé entre 2010 et 2015 le poste de directrice adjointe de la Division des maladies transmissibles, de la sécurité sanitaire et de l’environnement, et de représentante spéciale de la directrice régionale pour les objectifs du Millénaire pour le développement et la gouvernance. Elle possède une vaste expertise dans le domaine des maladies transmissibles, de la vaccination et des maladies non transmissibles, et dans celui de l’environnement et de la santé.

Depuis qu’elle a rejoint l’OMS/Europe en 2001 comme conseillère régionale pour les maladies à prévention vaccinale et la vaccination, elle a occupé les postes de conseillère régionale au programme conjoint Surveillance des maladies transmissibles et intervention, et de directrice par intérim de la Division des programmes de santé (maladies transmissibles et non transmissibles et environnement et santé). En 2009, de docteur Emiroglu a été nommée à la tête de l’unité des maladies transmissibles, responsable des programmes sur le VIH/sida, la tuberculose, le paludisme, la vaccination, la surveillance et les interventions (y compris les mesures de lutte contre les pandémies de grippe) dans la Région européenne de l’OMS.

De 1997 à 2001, le docteur Emiroglu a travaillé à l’OMS, tout d’abord dans la Région du Pacifique occidental comme conseillère technique pour le programme élargi de vaccination, puis en Turquie et dans les Balkans où elle était chargée des programmes de vaccination et d’éradication de la poliomyélite.

En outre, le docteur Emiroglu possède 10 ans d’expérience dans le domaine de la prévention et de la lutte contre les maladies transmissibles et a dirigé, de 1987 à 1997, les programmes de vaccination et de lutte contre les maladies à prévention vaccinale au ministère turc de la Santé.