Assemblée mondiale de la santé, 3e journée : réélection du directeur général de l'OMS

WHO/Pierre Albouy

Hier, l’Assemblée mondiale de la santé a nommé le docteur Margaret Chan directeur général de l’OMS pour un deuxième mandat de cinq ans. Dans son discours d’investiture aux ministres de la Santé et aux représentants des États membres de l'OMS, le docteur Chan s’est engagée à continuer d’œuvrer en faveur de la santé des plus vulnérables.

Vieillissement et santé

Des experts d'Australie, d'Italie, du Japon et du Royaume-Uni, quatre pays caractérisés par une importante population de personnes âgées, ont décrit les mesures actuellement prises pour adopter des approches plus favorables aux seniors et améliorer leur santé. Ils ont insisté sur l'importance d'impliquer un ensemble de secteurs et de mettre en place des systèmes intégrés de soins de proximité.

Recherche-développement pour les pays en développement

Les débats menés par la commission A ont essentiellement porté sur le rapport du Groupe de travail consultatif d’experts sur le financement et la coordination de la recherche-développement. Ce dernier a été créé en 2010 suite aux inquiétudes concernant l'affectation insuffisante, au niveau mondial, de ressources à la recherche-développement de traitements pour les maladies touchant surtout les pays en développement. Un groupe de pays, présidé par la Thaïlande, a été établi pour rédiger une résolution présentant les conclusions du rapport. Il se réunira à nouveau aujourd'hui.