L’Assemblée mondiale de la santé doit déterminer l’orientation de l’OMS pour ces 5 prochaines années

WHO

La Soixante et onzième Assemblée mondiale de la santé se tient à Genève (Suisse) du 21 au 26 mai 2018. Des délégations de pays du monde entier se réunissent, comme chaque année, au sein de l’organe de décision de l’OMS afin d’examiner et d’approuver un programme d’action sanitaire spécifique préparé par le Conseil exécutif de l’OMS.

L’Assemblée mondiale de la santé de cette année promet d’être particulièrement importante, le Treizième Programme général de travail 2019-2023 (treizième PGT) constituant en effet un point essentiel de son ordre du jour. Le plan ainsi proposé expose la vision et l’orientation stratégique de l’Organisation et, s’il est adopté par les États membres, guidera les travaux de l’OMS pour les années à venir. Il résume la mission de l’OMS en 3 points succincts :

  • promouvoir la santé ;
  • préserver la sécurité mondiale ;
  • servir les populations vulnérables.

Le treizième PGT énonce également 3 priorités stratégiques :

  • la progression vers la couverture sanitaire universelle ;
  • l’intervention dans les situations d’urgence sanitaire ;
  • la promotion de la santé des populations.

Plusieurs changements stratégiques et opérationnels seront également proposés. Parmi les thèmes généraux du treizième PGT, il convient de mentionner la mise en valeur et le renforcement des activités menées au niveau des pays, et l’intégration des objectifs de développement durable (ODD) dans le travail de l’OMS et dans tous les domaines de la santé.

Les États membres auront l’occasion d’examiner le treizième PGT lors de l’Assemblée mondiale de la santé et, au final, d’envisager son adoption.

Plusieurs thèmes de santé inscrits au programme de la session

Outre la question décisive du treizième PGT, l’Assemblée mondiale de la santé présentera des résolutions portant sur tout un ensemble de thèmes importants relatifs à la santé, notamment : l’application du Règlement sanitaire international (2005) ; l’action de l’OMS dans les situations d’urgence sanitaire ; la transition des efforts déployés au niveau mondial pour mettre fin à la poliomyélite, l’objectif final étant sur le point d’être atteint ; les facteurs de risque environnementaux pour la santé ; l’accès aux médicaments ; les préparatifs des prochaines réunions de haut niveau sur les maladies non transmissibles et la tuberculose ; la santé mobile ; l’activité physique pour la santé ; et bien plus encore.

Les délégations auront l’occasion d’examiner les politiques et les actions mondiales menées dans chacun des domaines prioritaires et, dans de nombreux cas, de parvenir à un consensus à ce sujet.

Plusieurs séances d’information technique sur des thèmes de santé spécifiques seront également organisées dans le cadre de l’Assemblée mondiale, notamment sur les soins de santé primaires et le rôle des parlementaires dans la réalisation de la couverture sanitaire universelle et de la sécurité sanitaire mondiale.

En outre, l’OMS/Europe organise plusieurs événements, à savoir :

  • une manifestation parallèle sur l’activité de l’OMS en Roumanie (de 13 h 00 à 14 h 20, heure de Paris, le mercredi 23 mai 2018 dans la Salle XXIII du Palais des Nations) ;
  • une occasion pour les participants de comprendre le rôle moteur joué par l’OMS/Europe dans la réalisation des ODD, et d’échanger leurs points de vue sur la manière dont les pays mettent en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 (de 8 h 30 à 13 h 00, heure de Paris, le mercredi 23 mai 2018 dans la Salle des pas perdus, Palais des Nations) ;
  • « Le 40e anniversaire d’Alma-Ata », une table ronde où les participants peuvent se joindre à des experts et partager leurs réflexions sur le passé, le présent et l’avenir des soins de santé primaires (de 11 h 00 à 11 h 30, heure de Paris, le mercredi 23 mai 2018 à la Salle des pas perdus, Palais des Nations).

Célébration d’un événement marquant

Cette année, l’Assemblée mondiale de la santé a lieu dans le contexte d’un événement marquant pour l’OMS, à savoir le 70e anniversaire de sa création. Le 7 avril 1948, l’OMS a été fondée sur le principe suivant lequel la santé est un droit humain et que tous devraient jouir du niveau de santé le plus élevé possible.

Cette aspiration à une meilleure santé pour tous, partout dans le monde, a guidé l’action de l’OMS depuis lors, et s’inscrit dans le projet de programme d’action qui permettra à l’Organisation d’aller de l’avant. Il s’agira également de la première Assemblée mondiale de la santé depuis l’élection du directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, dirigera la délégation de l’OMS/Europe à l’Assemblée mondiale de la santé. Le docteur Jakab et ses collègues travailleront en étroite collaboration avec les délégations des pays de la Région européenne au cours de cette session de 6 jours.

Suivez le mouvement

La semaine commence sur une note festive avec un événement gratuit organisé à Genève le 20 mai 2018 et intitulé « Walk the Talk : le Challenge de la Santé pour Tous ». Ceux ne pouvant assister à cette manifestation à Genève sont néanmoins encouragés à y participer en partageant sur les médias sociaux les actions qu’ils mènent pour promouvoir une vie saine.

Les travaux de l’Assemblée mondiale de la santé seront retransmis en direct sur Internet et, comme par le passé, World Health +SocialGood organisera des interviews avec des experts en direct de la session. Celles-ci seront diffusées à 16 h 00, heure de Paris, du 22 au 24 mai 2018 via Facebook et Twitter. Pour suivre les débats en ligne ou participer à la conversation, utilisez le hashtag #WHA71.