L’OMS/Europe et la Banque mondiale collaborent sur une étude des systèmes de santé

Depuis 1990, l’espérance de vie s’est beaucoup moins améliorée en Europe orientale et en Asie centrale que dans les autres groupes de pays à revenus intermédiaire et élevé. Peu de progrès y ont été en outre réalisés en matière de protection financière contre les dépenses en santé incertaines et onéreuses, l’un des principaux objectifs des systèmes de santé.

Pour relever ces défis, notamment en cette période de crise économique qui exerce davantage de pressions financières sur les gouvernements et les individus, l’OMS/Europe apporte son soutien à la Banque mondiale dans le cadre d’une évaluation des systèmes de santé des pays d’Europe orientale et d’Asie centrale qui soit fondée sur les résultats. Cette étude vise globalement à proposer des méthodes en vue d’améliorer la situation.

Le docteur Abdo Yazbeck, chef de la Section santé pour l’Europe et l’Asie centrale à la Banque mondiale, s’est rendu à l’OMS/Europe les 11 et 12 octobre 2010 pour évoquer la collaboration continue entre les deux organisations, ainsi que la contribution de l’OMS à l’étude des systèmes de santé.

L’OMS/Europe et la Banque mondiale collaborent ensemble depuis de nombreuses années, et ont toutes deux signé un protocole d’accord en 2002. Elles sont aussi les partenaires fondateurs de l’Observatoire européen des systèmes et des politiques de santé. Parmi les autres domaines de collaboration, il convient de mentionner le développement des capacités pour renforcer les systèmes de santé, la mise en œuvre d’évaluations de la performance et la tenue de dialogues politiques sur les systèmes de santé aux niveaux international et national.