L’OMS va procéder à la cartographie de la carence en vitamine D en Europe

WHO

De gauche à droite : membres du personnel de l’OMS/Europe (Dr João Breda et Pr Jose Martin-Moreno) et administrateurs de la Public Advice International Foundation (Dr Werner Christie et M. David Webber). Photo : OMS

Le 1er octobre 2010, des experts de l’OMS et des représentants de la Public Advice International Foundation (PA International) se sont réunis pour aborder le problème de la carence en vitamine D dans la Région européenne de l’OMS.

Les débats ont porté sur la mission et la stratégie de PA International ainsi que sur les travaux menés par l’OMS/Europe dans le domaine de la nutrition, de l’exercice physique et de l’obésité, dont les outils politiques tels que la Charte européenne sur la lutte contre l’obésité et le Plan d’action européen de l’OMS pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2007-2012.

Lors de la réunion, les partenaires ont convenu de mettre en œuvre les activités suivantes à l’avenir. L’OMS/Europe :

  • réalisera une analyse complète de la littérature scientifique relative à la carence en vitamine D et à ses déterminants ;
  • procédera à une cartographie de la carence en vitamine D dans la Région de la manière la plus détaillée possible ;
  • formulera un plan intégré de lutte dans le cadre d’une stratégie sur les carences en micronutriments et ce, conformément au Plan d’action européen pour une politique alimentaire et nutritionnelle ;
  • coordonnera, conjointement avec le Siège de l’OMS, la poursuite de l’élaboration de recommandations en matière de micronutriments.

PA International tracera les grandes lignes d’une initiative de collecte de fonds en vue d’appuyer ces activités, en coordination avec l’OMS/Europe et en collaboration avec les parties prenantes.

La réunion faisait suite à un atelier organisé récemment par le Comité permanent des médecins européens (CPME) et PA International sur le thème de la carence répandue en vitamine D en Europe.

La vitamine D est nécessaire pour maintenir un niveau normal de calcium et de phosphate dans le sang, ces deux substances permettant une minéralisation osseuse normale, la contraction musculaire, la conduction nerveuse et le fonctionnement cellulaire général de l’ensemble du corps. Parmi les groupes à risque de carence en vitamine D, il convient de mentionner les nourrissons, les adolescents et les personnes âgées.