Ensemble pour un monde plus sain : le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus s’exprime à l’occasion des Journées européennes du développement

WHO

Rencontre entre le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, le docteur Zsuzsanna Jakab et Dr Vytenis Andriukaitis lors des Journées européennes du développement de juin 2017.

Lors des Journées européennes du développement (JED) tenues les 7 et 8 juin 2017 à Bruxelles (Belgique), le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui était alors le directeur général de l’OMS élu, s’est adressé aux experts internationaux du développement. Il leur a rappelé que la santé constitue un droit humain fondamental, et qu’elle est essentielle au développement, à l’échelle mondiale comme dans l’Union européenne (UE).

Dans le discours-programme qu’il a prononcé lors de la table ronde de haut niveau des JED sur la réduction des inégalités de santé grâce au partenariat et à la collaboration à l’échelle mondiale, organisée par l’OMS/Europe, le docteur Tedros a déclaré : « l’accélération de la mobilisation internationale croissante en faveur de la couverture sanitaire universelle sera ma priorité absolue durant mon mandat de directeur général ». Il a réaffirmé son engagement à collaborer avec l’UE aux niveaux européen et mondial. Le docteur Tedros a pris ses fonctions de directeur général de l’OMS le 1er juillet 2017.

Il a déclaré que « la couverture sanitaire universelle constitue un pilier essentiel du développement durable … un dollar investi dans la santé, c’est jusqu’à 20 dollars de croissance du revenu total en l’espace d’une génération ».
Le docteur Tedros a également rappelé aux participants aux JED que la Déclaration d’Alma-Ata, signée en 1978, allait fêter son 40e anniversaire. Cette dernière considère les soins de santé primaires comme une condition préalable à la santé pour tous.

Il a ajouté que dans tous les débats engagés afin de définir les objectifs de développement durable, il est devenu de plus en plus évident que la bonne santé est à la fois un résultat et un instrument du développement. La santé pour tous doit constituer un aspect central et primordial de tous les efforts de développement, car « sans santé, il n’y a rien ».

« Le monde se trouve devant une occasion unique de progresser vers la couverture sanitaire universelle », a-t-il conclu. « Nous disposons de données techniques convaincantes prouvant que la couverture sanitaire universelle est réalisable, et d’une dynamique politique de haut niveau pour transformer ce consensus en changement ».

La coopération UE/OMS

Lors de son intervention à la table ronde de haut niveau, le Commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire, le docteur Vytenis Andriukaitis, a souhaité au docteur Tedros « plein de succès pour son mandat ». Le commissaire Andriukaitis a indiqué que « la Commission est prête à coopérer étroitement avec le directeur général et à soutenir le leadership de l’OMS dans le domaine de la santé mondiale ».

Il a fait référence aux efforts déployés par l’UE en vue de promouvoir la couverture sanitaire universelle et l’accès aux soins. Récemment, l’UE a demandé à ses États membres « d’adopter une déclaration sur les droits sociaux des Européens, notamment le droit « d’accéder en temps utile à des soins de santé préventifs et curatifs abordables et de qualité ». C’est notre pilier des droits sociaux. »

Rencontres avec les dirigeants du monde et de l’Union européenne

La directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, le docteur Zsuzsanna Jakab, a accompagné le docteur Tedros pendant sa visite de 2 jours à Bruxelles. Le docteur Tedros s’est entretenu avec des dirigeants de l’UE, notamment le commissaire Andriukaitis ; Mme Federica Mogherini, haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne ; ainsi que M. Neven Mimica, Commissaire à la coopération internationale et au développement.

Il a également rencontré des dirigeants africains tels que le Président de la République du Rwanda, M. Paul Kagame, et le vice-Président de la République de Côte d’Ivoire, M. Daniel Kablan Duncan, ainsi que des porte-parole des objectifs de développement durable, tels que le professeur Jeffrey D. Sachs et le docteur Alaa Murabit.

En outre, le docteur Tedros s’est entretenu avec plusieurs représentants belges comme Son Altesse Royale la Reine Mathilde de Belgique, la ministre belge des Affaires sociales et de la Santé publique, le docteur Maggie De Block, et le vice-Premier ministre et ministre de la Coopération au développement, M. Alexander De Croo.

À propos des JED

Les JED sont un forum organisé chaque année par la Commission européenne en vue de réunir les experts du développement et de procéder ainsi à un échange d’idées et de données d’expérience.