L’OMS et l’UE s’engagent à collaborer pour accélérer les progrès dans le domaine de la santé

WHO

MEP Adina-Ioana Valean, Chair of European Parliament Committee on the Environment, Public Health and Food Safety and WHO Director-General Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Du 19 au 21 novembre, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, a participé à une série de rencontres avec Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, et d’autres hauts responsables de la Commission. Le docteur Tedros s’est félicité de la coopération fructueuse entre la Commission et l’OMS, notamment dans les domaines de la résistance aux antimicrobiens, du renforcement des systèmes de santé et de la préparation en cas de flambées de maladies transmissibles dans les pays en développement. Le président Juncker a confirmé le soutien de la Commission européenne au Plan d’action mondial pour permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous, afin d’accélérer les progrès pour atteindre les objectifs de développement durable.

Le docteur Tedros a rencontré séparément le docteur Vytenis Andriukaitis, Commissaire européen à la santé et à la sécurité alimentaire ; le docteur Neven Mimica, Commissaire européen à la coopération internationale et au développement ; M. Christos Stylianides, Commissaire européen à l’aide humanitaire et à la gestion des crises ; le docteur Karmenu Vella, Commissaire européen à l’environnement, aux affaires maritimes et à la pêche ; ainsi que le docteur Jean-Éric Paquet, directeur général de la recherche et de l’innovation.

En outre, le docteur Tedros s’est adressé au Parlement européen qui commémore le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme par la célébration de la Semaine des droits de l’homme. Dans son discours, le directeur général a rappelé que « la Constitution de l’OMS comme la Déclaration universelle des droits de l’homme affirment que la santé est un droit fondamental de la personne, et non un privilège pour ceux qui en ont les moyens. Mais nous devons nous souvenir que ce droit ne va pas de soi. Il suppose le renouvellement de l’engagement politique et un leadership à chaque génération, la nôtre comprise ».

Le docteur Tedros a également signé une déclaration commune avec le Parlement européen lors de sa visite à Bruxelles (Belgique). Il a remercié les membres du Parlement de leur engagement pour le droit à la santé et pour le Plan d’action mondial pour permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien être de tous, qui sera présenté à l’Assemblée générale des Nations Unies en septembre 2019. « La nouvelle déclaration commune entre l’OMS et le Parlement européen ouvrira la porte à notre future collaboration pour atteindre les objectifs de développement durable liés à la santé», a-t-il conclu.