L'OMS/Europe et le Fonds mondial redynamisent leur partenariat

WHO

Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, s'est entretenu le 14 avril 2011 avec Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. Photo : OMS/Oluf Christoffersen

Malgré le succès de la lutte contre le paludisme, et malgré le recul de la transmission du VIH de la mère à l'enfant dans la Région européenne de l'OMS, les taux généraux de VIH et de tuberculose, notamment la tuberculose multirésistante, sont particulièrement préoccupants.

Le 14 avril 2011, Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, s'est entretenu avec Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe, et des membres du personnel du Bureau régional afin d'examiner les activités de collaboration à ce jour et de déterminer des domaines d'action commune et de coopération future.

Michel Kazatchkine a parlé de « redynamiser le partenariat » entre l'OMS et le Fonds mondial, et s'est concentré sur les progrès accomplis dans la lutte contre le VIH/sida, la tuberculose et le paludisme depuis la création du Fonds mondial. « Cela fait presque 10 ans jour pour jour que Kofi Annan [alors secrétaire général des Nations Unies] a appelé à la constitution d'un « trésor de guerre » pour combattre le VIH/sida. Et regardez où nous en sommes aujourd'hui... un financement de 21,7 milliards de dollars des États-Unis a été approuvé, et 13 milliards de dollars ont été distribués, » a-t-il déclaré.

En partenariat avec l'OMS

Lors de la réunion, Michel Kazatchkine a partagé sa vision d'un partenariat avec l'OMS, et souligné l'importance de combiner le poids politique et les compétences techniques de l'Organisation avec le large groupe d'acteurs du Fonds mondial et l'aide financière que celui-ci apporte aux pays. Il a également reconnu que la coopération dans la Région européenne de l'OMS a été jusqu'ici excellente.

Les priorités

L'OMS/Europe et le Fonds mondial se sont engagés à finalement éliminer le paludisme de la Région européenne et mobiliseront un soutien supplémentaire pour atteindre cet objectif.

Le VIH/sida et la tuberculose, en particulier la tuberculose multirésistante, constituent une source de préoccupation majeure pour les deux organisations, et les efforts de lutte contre ces maladies doivent être renforcés. En plus de convenir d'interventions conjointes à mener sans attendre contre la tuberculose multirésistante, le Fonds mondial a promis son soutien au plan d'action actuellement élaboré par l'OMS/Europe afin de combattre ces souches de la maladie.

L'OMS/Europe et le Fonds mondial ont également décidé de collaborer dans le domaine de la tarification, de l'approvisionnement et de l'achat de médicaments contre la tuberculose et le VIH, et d'apporter conjointement leur soutien au système de santé des pays.

Les deux organisations ont convenu que la tenue de réunions régulières et l'institutionnalisation des méthodes de travail sont essentielles si l'on veut améliorer davantage les activités de collaboration. Zsuzsanna Jakab a invité Michel Kazatchkine à la soixante et unième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe, prévue en septembre 2011 à Bakou (Azerbaïdjan).