Visite du ministre italien de la Santé à l'OMS/Europe

Le professeur Renato Balduzzi s'est rendu à l'OMS/Europe le 7 mai 2012 pour s'entretenir de la collaboration future sur la migration et la santé, les déterminants sociaux de la santé et d'autres dossiers avec Mme Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe.

L'Italie apporte depuis longtemps son soutien à l'OMS dans le domaine de la recherche, héberge 26 centres collaborateurs de l'Organisation, ainsi que le bureau de l'OMS/Europe à Venise.

Santé des migrants

Des migrants d'Afrique du Nord accostent souvent sur les îles italiennes de Lampedusa et Linosa. Par exemple, en 2011, quelque 50 000 personnes sont arrivées sur Lampedusa et d'autres îles de Sicile : il s'agissait dans la plupart des cas de migrants économiques d'Afrique du Nord, mais aussi d'un grand nombre de migrants et de réfugiés originaires d'Afrique subsaharienne.

En raison de la situation d'urgence suscitée par cet afflux migratoire, l'Italie a lancé un projet en partenariat avec l'OMS/Europe afin d'aider les pays d'Europe méridionale à préparer le secteur de la santé publique à l'arrivée éventuelle d'un grand nombre de personnes déplacées originaires d'Afrique du Nord. Le projet s'effectuera en deux phases. La première se concentrera sur les pays méditerranéens de la Région européenne de l'OMS ; la seconde consistera en une phase allant du moyen au long terme et visant à procéder à une diffusion plus généralisée des meilleures pratiques dans le domaine de la santé publique et de la santé des migrants en Europe.

Lors de sa visite, le ministre a exprimé le souhait de son ministère d'instaurer un centre d'opérations et de recherche en matière de migration et, par conséquent, sollicité l'aide de l'OMS.

Bureau européen de l’OMS de l’investissement pour la santé et le développement (Venise)

Lors de leur entretien, le ministre et la directrice régionale ont accordé une attention particulière aux activités du bureau européen de l’OMS de l’investissement pour la santé et le développement à Venise. Le succès de ce dernier est le fruit de la collaboration existant entre le ministère de la Santé, la région Vénétie et l'OMS. Mme Jakab a évoqué l'importance vitale du soutien unique apporté aux États membres par le bureau sur les questions liées aux déterminants sociaux de la santé. En effet, ce soutien est essentiel à l'élaboration de Santé 2020, le nouveau cadre politique européen dans le domaine de la santé.