Proposition d’une concertation politique lors de la visite de la ministre lettonne de la Santé à l’OMS/Europe

WHO

Le docteur Anda Čakša, ministre lettonne de la Santé, s’est entretenue avec le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, le 6 avril 2017.

Le docteur Anda Čakša, ministre lettonne de la Santé, s’est entretenue avec le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, le 6 avril 2017. Les discussions ont porté sur la mise en œuvre de Santé 2020 et du Programme de développement durable à l’horizon 2030, ainsi que sur la nécessité d’agir sur les déterminants sociaux de la santé et de lutter contre les maladies transmissibles et non transmissibles.

La directrice régionale a rappelé que la Lettonie fut l’un des premiers pays de la Région européenne de l’OMS à élaborer des politiques sur le renforcement des systèmes de santé et à mener des activités dans ce domaine, et a fait observer que les indicateurs de santé s’améliorent dans le pays. Elle a en outre suggéré que l’organisation d’une concertation politique en Lettonie, au niveau national ou dans le contexte des pays nordiques, constituerait un moyen utile d’examiner comment les progrès ont pu être accomplis et de poursuivre la prise d’initiatives efficaces à cet égard.

La ministre et la directrice régionale ont estimé qu’il était important de mettre en place un mécanisme approprié de financement de la santé pour réduire les paiements directs à la charge des patients et promouvoir l’équité. Le docteur Čakša a indiqué qu’elle avait annoncé la veille l’adoption d’un plan de réforme devant encourager l’équité. Ce dernier se concentre spécifiquement sur la nutrition des femmes enceintes et l’interruption de la transmission mère-enfant du VIH.

Parmi les autres thèmes abordés lors de l’entretien, il convient de mentionner la santé électronique, et notamment son importance pour les systèmes d’information sanitaire ; le rôle de chef de file de l’OMS/Europe dans la promotion de la santé des migrants ; et les défis de la lutte contre la mortalité infantile et maternelle, les maladies transmissibles (en particulier le VIH/sida) et la tuberculose pharmacorésistante.