Visite du ministre lituanien de la Santé à l’OMS/Europe en vue d’aborder les grandes priorités et la collaboration

WHO/D. Barrett

Le 6 juillet 2017, la directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, le docteur Zsuzsanna Jakab, a accueilli le ministre lituanien de la Santé, le professeur Aurelijus Veryga, à l’occasion de sa visite officielle à l’OMS/Europe à Copenhague (Danemark). Cette visite a permis au docteur Jakab et au professeur Veryga d’examiner les moyens de renforcer la collaboration entre l’OMS/Europe et la Lituanie et l’application de l’accord de collaboration biennal pour 2016-2017.

Le professeur Veryga était accompagné de Mme Radvile Jakaitiene, cheffe de la Division de la coopération internationale au ministère de la Santé, et de Mme Jane Hanel de l’ambassade de Lituanie au Danemark. Mme Ingrida Zurlyte, cheffe du bureau de pays de l’OMS en Lituanie, s’est également jointe à la délégation.

Au début de la visite, la directrice régionale a donné des informations sur le nouveau directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, qui a entamé son mandat le 1er juillet 2017. Elle a également évoqué le cadre politique Santé 2020 et son alignement sur le Programme de développement durable à l’horizon 2030, en soulignant l’importance d’œuvrer à la réduction des inégalités dans la Région européenne de l’OMS.

Le docteur Jakab a félicité la délégation pour ses efforts de réduction de la consommation d’alcool en Lituanie. Elle a exprimé son soutien aux politiques mises en œuvre par le pays en matière d’alcool, notamment le rigoureux texte de loi adopté par le parlement le 1er juin 2017.

Le professeur Veryga l’a remerciée de son soutien. Il a aussi expliqué que la Lituanie doit encore relever des défis, notamment en termes de consommation excessive d’alcool, de problèmes de santé mentale (en particulier les suicides) et de tuberculose. Il a évoqué les thèmes de la mise en place d’une infrastructure électronique dans le domaine de la santé et de la réduction du prix des produits pharmaceutiques.

Les discussions ont également porté sur le renforcement des soins de santé primaires et la modification de leur mode des prestations, eu égard au problème croissant des maladies non transmissibles et du traitement de patients atteints de maladies et d’affections multiples. Le docteur Jakab a souligné que si les systèmes de santé sont actuellement conçus pour soigner des maladies spécifiques, la situation évolue et exige l’adoption d’une perspective intersectorielle.

En outre, le professeur Veryga s’est dit préoccupé par le sentiment anti-vaccins dans son pays, le haut niveau de consommation d’antibiotiques et le traitement excessif des enfants testés positifs pour la tuberculose. Il a déclaré que la tuberculose multirésistante et la méningite sont problématiques en Lituanie même si, dans ce second cas, les efforts de vaccination peuvent s’avérer utiles.

Au cours de sa visite, le professeur Veryga a pu rencontrer les directeurs des 5 divisions techniques de l’OMS/Europe. Parmi les autres thèmes abordés à cette occasion, il convient de mentionner la planification et la gestion des infrastructures des soins de santé et la planification des ressources humaines pour les systèmes de soins de santé.