Le directeur général annule la nomination de l’ambassadeur de bonne volonté

Le directeur général de l’OMS, le docteur Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé la décision d’annuler la nomination du Président du Zimbabwe Robert Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l’OMS. Dans une déclaration publiée aujourd’hui, il a indiqué :

« Ces derniers jours, j’ai réfléchi à ma nomination de Son Excellence le Président Robert Mugabe comme ambassadeur de bonne volonté de l’OMS pour les maladies non transmissibles en Afrique. En conséquence, j’ai décidé d’annuler cette nomination.

J’ai écouté attentivement tous ceux qui ont exprimé leurs préoccupations, et entendu les différentes questions qu’ils ont soulevées. J’ai également consulté le gouvernement zimbabwéen, et nous avons conclu que cette décision servait au mieux les intérêts de l’Organisation mondiale de la santé.

Mon objectif est de constituer un mouvement mondial pour la santé. Ce mouvement doit servir à tous et inclure tout le monde.

Pour moi, l’important est de mettre en place un leadership politique, et de créer une unité autour de la santé pour tous sur la base des valeurs fondamentales de l’OMS.

Je demeure fermement déterminé à collaborer avec tous les pays et leurs dirigeants pour veiller à ce que chacun ait accès aux soins de santé dont il a besoin.

Nous devons bâtir des ponts qui nous rapprochent et nous aident à aller de l’avant dans notre quête de la couverture sanitaire universelle.

Je remercie tous ceux qui ont exprimé leurs préoccupations et fait part de leurs réflexions. Un débat constructif est nécessaire pour m’aider à exécuter le mandat pour lequel j’ai été élu et ainsi orienter mes travaux. »