Les principaux événements de la Région européenne de l’OMS en 2019

WHO

L’année 2019 s’annonce à la fois passionnante et particulièrement chargée dans la Région européenne de l’OMS. L’OMS/Europe et les États membres continueront de mettre l’accent sur la réalisation des objectifs de développement durable (ODD), et entreprendront le treizième Programme général de travail, le plan mondial de l’OMS pour ces 5 prochaines années. Les activités de la Région feront fond sur l’engagement pris au niveau mondial afin qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient de la couverture sanitaire universelle, qu’un milliard de personnes supplémentaires soient mieux protégées face aux situations d’urgence sanitaire, et qu’un milliard de personnes supplémentaires bénéficient d’un meilleur état de santé et d’un plus grand bien-être. En même temps, la Région fera le point sur les progrès réalisés dans la mise en œuvre de Santé 2020, et mettra davantage l’accent sur des domaines de travail spécifiques tels que la santé numérique et l’équité en santé. Des événements majeurs sur ces thèmes sont d’ailleurs prévus pendant la première moitié de l’année.

Un premier aperçu de quelques-uns des grands moments de la santé dans la Région européenne pour ces 12 prochains mois vous est présenté dans la liste ci-dessous.

Colloque de l’OMS sur l’avenir des systèmes de santé numérique dans la Région européenne (6-8 février, Copenhague, Danemark) : le colloque fera la somme des bases factuelles et de l’expérience acquise pour montrer comment les pouvoirs publics et les organisations peuvent se servir de la santé numérique afin de lutter contre les inégalités et d’améliorer la santé et le bien-être des populations. Il aidera les responsables politiques à se préparer à la numérisation des systèmes de santé, et examinera les mesures concrètes nécessaires pour accélérer ce processus. Le colloque vise à contribuer à l’élaboration d’une vision et d’une feuille de route européennes pour la numérisation des systèmes de santé nationaux.

Réunion ministérielle sur le Plan d’action pour améliorer la préparation et l’action de santé publique (12-14 février, Istanbul, Turquie) : la réunion de haut niveau rassemblera des représentants des États membres afin de susciter leur engagement à mettre pleinement en œuvre le premier Plan d’action pour améliorer la préparation et l’action de santé publique dans la Région européenne de l’OMS. Ce dernier vise à renforcer et à maintenir les capacités régionales pour la prévention, la préparation, la détection et l’action efficaces contre les menaces pour la santé publique et, le cas échéant, l’aide à apporter aux pays touchés. La réunion définira la marche à suivre pour parvenir à une vision commune en matière de coordination de la gouvernance et de la responsabilisation, établira un cadre de suivi et d’évaluation, et recensera les principaux domaines d’action en vue d’une mise en œuvre efficace du plan au niveau national.

Sixième Réunion de haut niveau des petits États (31 mars-2 avril, Saint-Marin) : l’équité sera le thème principal de la réunion, avant le lancement du prochain rapport de l’OMS/Europe sur l’équité en santé. Les 8 pays membres de l’Initiative des petits États pourront continuer de jouer un rôle de pionniers à l’appui du programme stratégique de l’OMS/Europe. Pour la première fois, l’initiative invitera l’Estonie, la Lettonie et la Slovénie en qualité d’observateurs.

Passons aux actes – Conférence européenne de haut niveau de l’OMS sur les maladies non transmissibles « Atteindre les cibles des objectifs de développement durable dans la Région européenne de l’OMS grâce à la prévention et à la prise en charge des maladies non transmissibles tout au long de la vie » (les 9 et 10 avril, Achgabat, Turkménistan) : alors que les États membres de la Région européenne ont accompli des progrès importants pour répondre aux priorités mondiales en matière de lutte contre les maladies non transmissibles, le moment est venu d’examiner les avancées réalisées à cet égard et de décider des prochaines étapes. La conférence d’Achgabat assurera le suivi des engagements pris lors de la Réunion de haut niveau des Nations Unies sur les maladies non transmissibles de 2018, et s’efforcera d’aider les pays à les mettre en œuvre, notamment en renforçant l’intégration de la santé mentale et de la pollution de l’air dans le programme de lutte contre les maladies non transmissibles. Ce sera principalement l’occasion de discuter de la manière de convertir les engagements mondiaux et régionaux en actions à un niveau national et dans tous les secteurs, avec de multiples acteurs et dans différents contextes.

Réunion de haut niveau sur l’équité en santé (11-13 juin, Ljubljana, Slovénie) : l’attention portée à l’équité en santé, à l’égalité entre les sexes et au droit de jouir du meilleur état de santé possible n’a jamais été aussi importante, et l’OMS/Europe veille à ce que l’équité soit au cœur de la mise en œuvre de ses programmes, de ses politiques multi-agences et multisectorielles, ainsi que de ses partenariats. Les problèmes et les défis liés aux inégalités de santé sont bien connus, et il est temps de se concentrer sur des solutions qui créent et protègent les conditions nécessaires pour que tous puissent mener une vie saine et prospère. Les nouvelles données probantes, les indicateurs axés sur l’équité pertinents pour la Région européenne et la multitude de bonnes pratiques en provenance des pays nous donnent des raisons d’être confiants.

La réunion sur l’équité en santé rassemblera les États membres, des organisations internationales et la société civile pour faire le point sur les progrès accomplis et définir le programme d’action européen dans ce domaine pour les 10 années à venir. Le nouveau rapport de l’OMS/Europe sur l’équité en santé sera lancé lors de l’événement, accompagné d’une panoplie d’outils que les États membres et les partenaires pourront utiliser afin d’accélérer les progrès en matière d’équité en santé en agissant sur les déterminants commerciaux, sociaux, économiques et environnementaux de la santé. La déclaration finale de la réunion servira de base à un projet de résolution sur l’équité en santé soumise à la soixante-neuvième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe.

25e Réunion annuelle du Réseau des Régions-santé (26-28 juin, région Meuse-Rhin) : le 25e anniversaire du Réseau des Régions-santé de l’OMS sera célébré lors de la conférence annuelle organisée conjointement avec le Comité européen des régions dans la région Meuse-Rhin, la seule région transfrontalière du réseau. La réunion sera placée sous le thème « maintenir la personne au centre des politiques de santé et de développement durable », et mettra l’accent sur l’équité et la participation des citoyens au processus d’élaboration des politiques de santé.

Réunion de haut niveau des Nations Unies sur la couverture sanitaire universelle (septembre, New York) : l’élan mondial en faveur de la couverture sanitaire universelle (CSU), tel qu’il transparaît dans le treizième Programme général de travail de l’OMS où la CSU constitue l’une des 3 priorités stratégiques, occupera une place centrale lors d’une réunion de haut niveau organisée à l’occasion de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Soixante-neuvième session du Comité régional de l’OMS pour l’Europe et élection du nouveau directeur régional (16-19 septembre, Copenhague, Danemark) : l’organe directeur de la Région européenne se réunira pour examiner les grands enjeux de la santé, tels que l’équité en santé et les soins de santé primaires, et prendre des mesures collectives dans ces domaines. Les décisions prises lors de la session du Comité régional alimenteront les politiques qui motivent la majorité des mesures visant à améliorer la santé dans la Région. En outre, les États membres éliront un nouveau directeur régional, le deuxième mandat du docteur Zsuzsanna Jakab en tant que directrice régionale de l’OMS pour l’Europe arrivant à son terme.

Cinquième Réunion de haut niveau sur les transports, la santé et l’environnement (22-24 octobre, Vienne, Autriche) : le Programme paneuropéen sur les transports, la santé et l’environnement (PPE TSE) de l’OMS et de la Commission économique pour l’Europe des Nations Unies (CEE-ONU) est un cadre politique favorisant les partenariats intersectoriels et multipartites afin de mettre en œuvre une mobilité respectueuse de l’environnement, économiquement viable, socialement équitable et favorable à la santé partout en Europe. La cinquième réunion de haut niveau doit aboutir à l’adoption de la Déclaration de Vienne sur les transports, la santé et l’environnement, qui se focalisera sur les défis de la mobilité et des transports propres et à émission zéro en Europe, ainsi qu’à l’adoption du premier plan directeur paneuropéen pour la promotion de la pratique du vélo.

Cinquième session de la Réunion des parties au Protocole sur l’eau et la santé de l’OMS et de la CEE-ONU (19-21 novembre, Belgrade, Serbie) : la Réunion des parties constitue le principal organe directeur du protocole et organise une session tous les 3 ans. Cette année, l’accent sera mis sur l’alignement des travaux menés au titre du protocole sur les ODD, notamment le renforcement des activités visant à traduire les aspirations de l’ODD 6 sur l’eau et l’assainissement dans les contextes régionaux et nationaux.

Présidence roumaine, puis finlandaise, du Conseil de l’Union européenne (de janvier à juin, et de juillet à décembre 2019) : les priorités fixées lors des 3 présidences de la Roumanie, de la Finlande et de la Croatie dans le domaine de la santé publique porteront principalement sur l’accès de tous les citoyens de l’Union européenne aux soins de santé, en garantissant la sécurité et la mobilité des patients, et en exploitant les possibilités offertes par les nouvelles technologies médicales. Le travail sur le déficit démographique et le vieillissement de la population sera poursuivi. Il est en outre prévu d’approfondir la coopération en matière de transplantation et de don d’organes. Parmi les événements spécifiques organisés lors de la présidence roumaine, il convient de mentionner une réunion sur la résistance aux antimicrobiens (28 février-1er mars), la réunion du Conseil Emploi, politique sociale, santé et consommateurs (EPSCO) (15 avril) des ministres de la Santé, un atelier sur la vaccination (les 10 et 11 mai) et une réunion consacrée au cancer (les 29 et 30 mai).