La réduction de la consommation de l’alcool, les ressources humaines pour la santé et les politiques relatives aux drogues à l’ordre du jour de la rencontre entre le docteur Östlin, le Premier ministre tchèque et les ministres de la Santé du V4

Ministry of Health, Czechia

Le docteur Piroska Östlin, directrice régionale par intérim de l’OMS/Europe, a rencontré à Prague (Tchéquie) le Premier ministre tchèque, docteur Andrej Babiš, et le ministre de la Santé, docteur Adam Vojtěch, afin d’examiner la coopération sur les politiques visant à réduire la consommation nocive d’alcool. Au cours de sa visite, le docteur Östlin a également assisté à la réunion ministérielle des 4 pays du Groupe de Visegrád (V4). Les discussions ont porté sur les ressources humaines pour la santé, les politiques relatives aux drogues et la coopération future.

La Tchéquie accuse l’un des taux de consommation d’alcool les plus élevés au monde. On estime que plus de 6 000 personnes meurent chaque année des suites de l’usage de l’alcool. L’OMS apporte un soutien politique soutenu, fondé sur des bases factuelles, au gouvernement tchèque dans ses efforts visant, notamment, à majorer la fiscalité sur l’alcool, et à imposer des restrictions sur la publicité et le marketing.

Lors de la réunion ministérielle des pays du V4 (Hongrie, Pologne, Slovaquie et Tchéquie), la coopération avec l’OMS/Europe dans le domaine de la santé a fait l’objet d’un bilan positif, les ministres exprimant leur vif intérêt à continuer à collaborer avec l’OMS.

Les délégations de haut niveau ont examiné les stratégies communes et la collaboration dans le domaine des produits pharmaceutiques, et les défis auxquels ils sont tous confrontés en matière de personnel de santé.

Le docteur Östlin a remercié le docteur Vojtěch pour les discussions, en soulignant l’engagement pris par l’OMS de collaborer avec les pays du V4 sur les questions de santé. Elle a également ajouté que l’OMS/Europe attend avec impatience la réunion des pays du V4 sur l’environnement et la santé au printemps 2020, qui prévoit notamment une réunion de planification entre les 4 États membres et l’OMS.

C’est la troisième rencontre organisée entre l’OMS et les pays du V4 en vue d’examiner la collaboration dans le domaine sanitaire. Elle intervient peu après l’apport par l’OMS de contributions techniques en septembre et octobre à la demande de la présidence tchèque. Ces contributions ont porté sur les ressources humaines pour la santé lors d’une réunion en septembre, et la classification internationale des maladies lors d’une autre réunion en octobre.

Le Centre européen de l’OMS pour les soins de santé primaires à Almaty (Kazakhstan) intervient notamment dans la coopération sur les ressources humaines pour la santé. Cette collaboration a facilité la réalisation d’un important travail sur le rôle du personnel infirmier dans le renforcement des soins primaires, et est particulièrement importante pour les activités prévues dans le cadre de l’Année des infirmiers(ères) et des sages-femmes (2020).

La collaboration avec les régions et les pays constitue un élément essentiel des activités menées par l’OMS/Europe, qui veille à ce que l’exécution de son programme général de travail (treizième PGT) respecte l’engagement en faveur de la santé pour tous.

L’OMS/Europe collabore également avec d’autres organisations et cadres sous-régionaux, notamment le Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est, le Dialogue des États baltes et l’Initiative des petits États, afin de recenser les aspects et éléments communs, et de partager les connaissances sur la mise en œuvre des politiques de santé.