L’OMS lance un appel à l’action mondial contre le diabète

À l'échelle mondiale, le nombre d'adultes vivant avec le diabète a presque quadruplé depuis 1980 : selon le premier rapport mondial de l'OMS sur le diabète, publié pour coïncider avec la Journée mondiale de la Santé 2016, cette maladie touche aujourd'hui 422 millions de personnes. Ce rapport montre que la prévalence du diabète a également augmenté dans la Région européenne de l'OMS depuis 1980 – on estime qu'à l'heure actuelle, 64 millions de personnes sont diabétiques. Il existe une forte corrélation entre la progression de l'épidémie de diabète et une tendance croissante au surpoids et à l'obésité, une mauvaise alimentation, la sédentarité et le fait d'être défavorisé sur le plan socioéconomique.

« Même si les plus hauts taux de prévalence du diabète au monde ne sont pas enregistrés dans la Région européenne de l'OMS, ils peuvent atteindre jusqu'à 14 % dans certains pays de notre Région », explique le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe, à l'occasion de la Journée mondiale de la santé. « Le diabète fait peser un énorme fardeau sur les pays de cette Région. Les systèmes de santé ont souvent du mal à maîtriser cette maladie et à gérer ses complications. Faute d'un effort concerté de l'ensemble de la société pour arrêter le diabète, celui-ci continuera à gagner du terrain ».

Mesures de prévention du diabète

Le diabète de type 2 est une maladie évitable. En modifiant légèrement son style de vie, on peut prévenir ou retarder l'apparition du diabète et de ses complications (maladies cardiovasculaires, cécité, insuffisance rénale, risque d'amputation, etc.). Le diabète peut même avoir des conséquences mortelles. Pour favoriser la prévention du diabète de type 2, il est conseillé aux personnes de tout âge :

  • d'atteindre et de maintenir un poids corporel sain ;
  • d'être physiquement actives – au moins 30 minutes d'exercice régulier d'intensité modérée presque tous les jours, ou plus s'il est nécessaire de perdre du poids ; 
  • de manger sainement, de 3 à 5 portions de fruits et de légumes par jour, et de réduire la consommation de sucre et de graisses saturées ;
  • d'éviter le tabac – le tabagisme augmente le risque de maladies cardiovasculaires. Chez les adultes souffrant de diabète, le taux de prévalence de maladies cardiovasculaires est deux à trois fois plus élevé que chez les adultes non diabétiques.

Des engagements ont été pris aux niveaux régional et mondial pour lutter contre le diabète, notamment la cible n° 3.4 des objectifs de développement durable (ODD), qui vise une réduction de 30 % du nombre de décès prématurés dus aux maladies non transmissibles, dont le diabète, pour 2030.