Des villes saines pour tous : les maires d'Europe font part de leur expérience

Plus de 300 maires et responsables municipaux de la santé se sont réunis à Saint-Pétersbourg (Fédération de Russie) du 14 au 16 juin 2012 à l'occasion de la conférence technique et de coordination annuelle du Réseau européen des Villes-santé de l’OMS et du Réseau des réseaux nationaux européens des Villes-santé. Lors de la conférence, les participants ont présenté des solutions pour instaurer des environnements urbains qui favorisent la santé et le bien-être tout au long de la vie.

Le Réseau européen comprend près de 100 villes membres ainsi que 30 réseaux nationaux de Villes-santé. Plus de 60 études de cas ont été présentées, la plupart d'entre elles pouvant d'ailleurs être adaptées ailleurs.  

Shaping healthier neighbourhoods for children (Créer des quartiers plus sains pour les enfants)
Belfast (Royaume-Uni)

Le projet Shaping Healthier Neighbourhoods for Children, présenté par Leslie Boydell, directeur médical associé, Belfast trust, vise à faire participer des enfants de 8 à 10 ans et à sonder leur opinion concernant l'environnement bâti. Les points de vue des enfants ont donc été collectés pour élaborer une charte de l'enfance en vue d'éclairer la formulation de politiques sur l'environnement bâti, de renforcer la santé et le bien-être et de veiller à ce que l'avis des enfants soit pris en compte.

La charte a été promue par des ministres subalternes du cabinet du premier ministre et du vice-premier ministre ainsi que le maire de Belfast. Grâce à ce projet, le concept des villes favorables aux enfants a pu être introduit à Belfast, et est désormais adopté par tout un ensemble d'organisations et d'autorités locales au niveau de la ville.

« No all solit » (Non à la solitude)
Udine (Italie)

Ce programme, présenté par Furio Honsell, maire d'Udine, permet d'apporter un soutien aux personnes âgées de la ville qui, d'ailleurs, représentent plus de 25 % de la population totale. Plus de 1000 volontaires de 30 organisations offrent une série de services afin de satisfaire aux besoins spécifiques des seniors. Ces services sont coordonnés par la municipalité via une ligne d'aide téléphonique disponible pendant quatre heures tous les matins. Il s'agit notamment de surveiller les conditions de santé des personnes âgées et de les aiguiller vers les services municipaux appropriés, de fournir des services de transports et de les accompagner chez le médecin ou dans les cliniques médicales, et de tisser des liens d'amitié.

Le bénévolat constitue un outil important pour lutter contre l'exclusion sociale, et permet d'autonomiser et d'habiliter des groupes de population afin qu'ils puissent de nouveau accéder à des services essentiels. Il renforce le sentiment de responsabilité collective ainsi que le capital social chez les populations les plus vulnérables de la ville.

Approche de planification intégrale pour la vie urbaine en bonne santé
Yalova (Turquie)

La mise en place du projet de pont sur le golfe de Kocaeli à Yalova (Turquie) a offert l'occasion de formuler et d'appliquer un nouveau plan stratégique pour la ville. Yalova est une ville verte, implantée dans un cadre naturel de toute beauté. Elle est entourée de forêts et son air est pur. Lors de sa description du nouveau plan, Ilkay Akinci, du service des relations externes de la ville, a expliqué qu'il était essentiel de conserver ces éléments et d'incorporer dans le plan les principes d'urbanisation saine élaborés dans le cadre du projet des Villes-santé de l'OMS.

Le plan public intègre une nouvelle approche en matière de transports urbains par la construction de zones piétonnes, et la mise à disposition d'options de transport pour les personnes âgées et souffrant d'invalidité. Il prévoit le réaménagement du bord de mer avec des  espaces piétonniers et de nouveaux squares, et l'amélioration de l'esthétique de la ville par l'exécution de projets de restauration des façades. Cette approche de planification intégrale pour la vie urbaine en bonne santé a été mise au point conjointement avec des universités, et profite tout aussi bien aux enfants, aux jeunes, aux adultes, aux personnes âgées qu'aux groupes vulnérables.

Approche intersectorielle concernant la santé urbaine
Izhevsk (Fédération de Russie)

Depuis 2007, la notion de santé et de vie active, qui met particulièrement l'accent sur l'amélioration de la santé et de la qualité de la vie des personnes âgées, constitue un élément essentiel de l'urbanisme à Izhevsk. Irina Tesleva, vice-directrice de l'administration de la ville d'Izhevsk pour la politique sociale, a décrit l'approche intersectorielle adoptée par les autorités locales à cette fin.

Le service municipal d'aide social a créé un groupe interservices et élaboré un programme à long terme de développement de la santé publique : « La santé de la ville – la santé des citoyens d'Izhevsk ». Les personnes âgées participent désormais au processus de prise de décisions administratives dans des domaines qui les intéressent, et la disponibilité des espaces urbains (pour les transports municipaux, les activités récréatives en famille et l'exercice physique) s'est améliorée. Par conséquent, les attitudes vis-à-vis de la santé des personnes âgées et de leur rôle actif dans la société ont radicalement changé. La notion de santé des seniors a été incorporée dans les activités de divers services et spécialistes, voire de personnes elles-même. Ce programme a permis d'améliorer la santé, de réduire la solitude et de renforcer l'intégration sociale des personnes âgées.