Le docteur Jakab reçoit le titre de professeur honoraire de l’Université nationale de médecine du Kazakhstan

WHO

Le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, reçoit le titre de professeur honoraire de l’Université nationale de médecine du Kazakhstan

« Sous la direction du docteur Jakab, l’Europe a inscrit plusieurs problématiques essentielles au programme mondial d’action sanitaire, comme la migration et la santé, la maltraitance des enfants, la santé mentale, la santé de l’homme, la santé de la femme, la priorité accordée à l’équité sur la base de données probantes, l’adoption d’une perspective portant sur toute la durée de la vie et, bien sûr, les soins de santé primaires et les systèmes de santé centrés sur la personne. À cet égard, je voudrais la remercier pour sa détermination à créer le Centre européen pour les soins de santé primaires de l’OMS, hébergé par notre université », a déclaré le professeur Talgat Nurgozhin, recteur de l’Université nationale de médecine du Kazakhstan à Almaty.

Le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, a reçu le titre de professeur honoraire de l’Université nationale de médecine du Kazakhstan le 23 octobre 2018, à l’occasion de la Conférence scientifique sur les soins de santé primaires tenue à Almaty les 23 et 24 octobre.

L’OMS/Europe a créé un centre d’excellence sur les soins de santé primaires à Almaty en 2016. Ses travaux sont axés sur l’excellence dans la conception, l’organisation et la gestion des soins de santé primaires, les services intégrés, la gouvernance de la qualité des soins et la performance des services. Le centre est hébergé par l’Université nationale de médecine du Kazakhstan et financé par le gouvernement kazakh.

Conférence scientifique sur les politiques, la recherche, l’éducation et la pratique dans le secteur des soins de santé primaires

La conférence scientifique, organisée préalablement à la Conférence mondiale sur les soins de santé primaires, a réuni la communauté scientifique, la société civile et les professionnels des soins de santé primaires qui mettent activement à exécution la transformation des soins de santé primaires dans leurs communautés. Elle fut principalement l’occasion d’explorer les liens existant entre 4 domaines de travail souvent parallèles, quoiqu’interdépendants : les politiques, la recherche, l’éducation et la pratique.

Évoquant la manière dont les soins de santé primaires s’adaptent à l’évolution des contextes, comme la charge des maladies non transmissibles, le docteur Jakab a déclaré : « Le tandem médecin/infirmier travaillant isolément est un modèle de plus en plus dépassé ; ils ne peuvent plus répondre à ces nouvelles attentes. L’avenir appartient à de plus grandes équipes multidisciplinaires de soins primaires ayant accès à l’information et à de puissants outils d’analyse pour une prise en charge sophistiquée de la santé de la population. »