Kirghizistan : élaboration d’une feuille de route pour le système de soins de santé avec l’aide de l’OMS

Government of Kyrgyzstan

The WHO Regional Director for Europe, Ms Zsuzsanna Jakab, meets with the Prime Minister of the Kyrgyz Republic, Mr Jantoro Joldoshevich Satybaldiev

Le Kirghizistan et l’OMS ont décidé d’instaurer un groupe ad hoc chargé de l’élaboration d’une feuille de route en vue d’améliorer le système national de soins de santé. L’accord a été exprimé au cours d’une réunion organisée cette semaine à Bichkek entre le premier ministre du Kirghizistan, M. Jantoro Joldoshevich Satybaldiev, et la directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, Mme Zsuzsanna Jakab.

Leur discussion a principalement porté sur la collaboration entre le Kirghizistan et l’OMS/Europe dans le cadre de Santé 2020, la politique européenne pour la santé et le bien-être.

Le premier ministre, remerciant l’OMS pour son appui constant au secteur de la santé de son pays, a déclaré : « Alors que des mesures ont été prises dans le cadre des programmes de réforme de la santé « Manas » et « Manas Taalimi », un certain nombre de problèmes n’ont pas encore été résolus dans le secteur de la santé. Il ne fait aucun doute que ces programmes comportent certains aspects positifs, mais ils n’ont pas abouti aux résultats escomptés. »

Engagement envers le progrès dans le secteur de la santé

Le premier ministre a expliqué que la santé est actuellement l’un des secteurs les mieux financés au titre du budget national. En effet, l’année dernière, ce secteur a reçu environ 13 milliards de soms kirghizes, soit l’équivalent d’environ 19,3 millions d’USD. « Toutefois, l’efficacité de l’utilisation de ces fonds pourrait être améliorée », a-t-il ajouté.

La directrice régionale a relevé l’engagement réel témoigné par le gouvernement du Kirghizistan envers le secteur de la santé. « Des améliorations ont été observées au niveau des indicateurs de la santé, » a-t-elle déclaré. « La mortalité infantile et l’incidence des maladies cardiovasculaires sont notamment en baisse. Il s’agit là de tendances positives. »