Signature d’un nouvel accord de collaboration biennal entre l’OMS/Europe et la République de Moldova

WHO

Le 20 février 2018, le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, et le docteur Svetlana Cebotari, ministre de la Santé, du Travail et de la Protection sociale, ont signé un accord de collaboration biennal (ACB) entre l’OMS/Europe et la République de Moldova pour la période 2018-2019, une démarche s’inscrivant dans le cadre d’un partenariat constructif qui se perpétue depuis de nombreuses années. La cérémonie de signature a eu lieu à Podgorica (Monténégro) en marge de la Réunion des ministres de la Santé de l’Europe du Sud-Est sur la vaccination.

L’ACB pour 2018-2019 tient compte des besoins spécifiques du pays, et se fonde sur les initiatives et priorités régionales et mondiales de l’OMS. Le document, adopté d’un commun accord, a été élaboré afin de répondre aux priorités de santé publique et d’appuyer les efforts actuellement mis en œuvre pour améliorer la santé des populations de la République de Moldova.

La collaboration porte principalement sur les domaines suivants :

  • les maladies transmissibles et les maladies à prévention vaccinale, notamment le VIH, la tuberculose et la résistance aux antimicrobiens ;
  • les maladies non transmissibles, notamment la santé mentale et l’abus de substances psychoactives, la violence et les traumatismes, ainsi que les invalidités et la réadaptation ;
  • la promotion de la santé à toutes les étapes de la vie, notamment la santé reproductive, de la mère, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent, ainsi que la santé et l’environnement ;
  • le renforcement du système de santé, notamment la prestation de services intégrés, l’accès aux médicaments et le système d’information sanitaire ;
  • la préparation aux situations d’urgence et l’application du Règlement sanitaire international (2005).

Lors de la cérémonie de signature, le docteur Cebotari a déclaré : « la coopération avec l’OMS est essentielle à la réalisation des objectifs de la République de Moldova en matière de santé. Le ministère de la Santé, du Travail et de la Protection sociale et l’OMS s’efforcent d’accomplir la même mission : améliorer la santé de la population dans son ensemble, et assurer une plus grande équité en santé à tous les citoyens de la République de Moldova.

Le programme d’assistance technique convenu aujourd’hui avec l’OMS/Europe doit faciliter dans une large mesure la réalisation de ces objectifs. Il est axé sur la modernisation du modèle de prestation des services de santé – notamment les soins de santé primaires et les services hospitaliers – l’amélioration de la qualité des soins de santé, le renforcement de la santé publique, la lutte efficace contre les maladies transmissibles et non transmissibles, et la préparation aux situations d’urgence. Je suis convaincue que, dans 2 ans, nous obtiendrons des résultats tangibles et observerons un impact visible qui changera pour le mieux la vie de tous les citoyens de la République de Moldova. »

Le docteur Jakab a ensuite ajouté : « ce document nous aidera à concentrer nos efforts de collaboration ces prochaines années sur un certain nombre de priorités importantes pour la santé des populations de la République de Moldova. Alors que l’OMS et le gouvernement unissent leurs efforts pour s’attaquer particulièrement aux maladies transmissibles et non transmissibles et renforcer le système de santé, ils peuvent faire la différence et produire des résultats tangibles en termes de santé et de bien-être dans le pays.

L’accord intègre les principes fondamentaux sous-tendant le travail de l’OMS, et accorde la priorité à l’accès de tous à des services de santé de qualité. Cela contribuera également à la réalisation des objectifs de développement durable dans ce domaine ainsi qu’aux priorités mondiales au sens plus large. J’ai hâte de travailler en étroite collaboration avec le ministère de la Santé, du Travail et de la Protection sociale sur le nouvel accord en vue d’améliorer la santé des citoyens de la République de Moldova et des Européens. »

S’inspirant de Santé 2020, le cadre politique européen de la santé de l’OMS, l’ACB conclu avec la République de Moldova est pleinement aligné sur les politiques et plans nationaux de santé du pays, notamment les priorités définies dans le processus Moldova 2030 et dans la politique nationale de santé 2007-2021. Il s’inscrit également dans le cadre du Partenariat des Nations Unies pour le développement durable 2018-2022 en République de Moldova.