Flambées épidémiques d’infection à E. coli de sérotype O104:H4 : 29e bulletin

e 5 juillet, l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a publié le rapport de la Task Force mise en place pour coordonner les enquêtes visant à établir la source possible des flambées épidémiques dues à Escherichia coli O104:H4 en France et en Allemagne. Les détails et les conclusions de ce rapport peuvent être consultés sur le site Web de l'EFSA.

Flambées épidémiques en Allemagne, en France et en Suède

En Allemagne, le nombre de cas de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) et d'infections à E. coli entérohémorragique (ECEH) signalés quotidiennement est en constant recul depuis le pic du 22 mai. Néanmoins, le nombre total de cas survenus en Allemagne a continué d'augmenter, ce qui est principalement dû à des notifications tardives. Cependant, dès le 7 juillet, les cas d'ECEH (E. coli producteur de shigatoxines - STEC) signalés par l'Allemagne ne comprendront que les cas qui répondent aux critères cliniques correspondant aux définitions de cas de l'Union européenne (UE). Ceci explique la diminution du nombre de cas notifiés par l'Allemagne par rapport aux chiffres du bulletin publié par l'OMS le 1er juillet (28e bulletin).

La dernière date de notification d'un début de maladie dans le dernier cas confirmé d'infection à E. coli O104:H4 était le 26 juin. La dernière date de notification d'un début de maladie dans tous les cas (y compris ceux pour lesquels une infection à E. coli O104:H4 n'a pas été confirmée) était le 29 juin. 

Plus aucun cas d'infection à E. coli O104:H4 n'a été signalé par la France ou la Suède depuis le bulletin publié par l'OMS le 1er juillet. En France, un cas de SHU a été supprimé des statistiques depuis le dernier bulletin de l'OMS, car l'infection avait été provoquée par un autre sérotype d'E. coli.

Situation dans le monde

Le tableau ci-dessous reprend le nombre total (au 6 juillet) de cas d'infections et de décès par E. coli entéroaggrégatif producteur de vérotoxines (EAggEC VTEC) O104:H4 signalés dans le monde depuis que la flambée épidémique s'est déclarée en Allemagne le 1er mai 2011. 16 pays d'Europe et d'Amérique du Nord ont signalé un total de 3941 cas d'infections à E. coli O104:H4, dont 52 ont eu une issue fatale.

Pays
SHU
EHEH
 Cas Décès
 Cas  Décès
Allemagne 859
 34 2945*
16
Autriche  1 0
 4  0
Canada 0
 0 1
 0
Danemark 9
0
14
 0
Espagne 1
0
1
0
États-Unis d’Amérique  4  1  2 0
France 8
 0  10 0
Grèce 0
 0 1
0
Luxembourg 1
 0 1 0
Norvège 0
0
1
0
Pays-Bas 4
0
7
 0
Pologne 2
 0 1 0
République tchèque 0
0
1
0
Royaume-Uni 3
0
3 0
Suède 18
1
35
0
Suisse  0 0
 5 0
 Total   909  36 3032  16

 

* Depuis le 7 juillet 2011, ces statistiques n'incluent que les cas répondant à la définition de cas de l'UE.
Note

Remarque

L’infection à ECEH et le SHU sont classés chacun dans leur propre catégorie de notification, de sorte qu’il ne devrait pas y avoir de doublon dans le nombre de cas. Cependant, lors de toute flambée épidémique en évolution rapide, les statistiques sont provisoires et sujettes à modification, et ce pour des raisons diverses.

Ces informations sont communiquées avec l’aide des États membres et des partenaires techniques de l’OMS tels que la Commission européenne, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies et un certain nombre de centres collaborateurs de l’OMS. L’OMS souhaite remercier ceux-ci pour leur collaboration.