La directrice régionale rend hommage à l’Ouzbékistan pour sa campagne de vaccination contre la poliomyélite.

WHO

Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, évoque devant les journalistes l’importance de vacciner les enfants contre la poliomyélite lors d’une visite en Ouzbékistan, les 6 et 7 juin 2010. (Photo : OMS)

Les 6 et 7 juin 2010, Mme Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, est en Ouzbékistan pour contribuer à une meilleure sensibilisation à l’importance de la vaccination. Sa première visite officielle coïncide avec le deuxième volet d’une campagne nationale visant à vacciner contre la poliomyélite (polio) tous les enfants de moins de 5 ans, y compris ceux qui vivent dans des régions isolées.

Les autorités ouzbèkes ont organisé cette campagne en réaction à une épidémie de polio signalée en avril 2010 au Tadjikistan, pays voisin. « Le risque d’une importation de la polio est important et fait peser une menace considérable sur la santé des enfants. Je voudrais saluer les pouvoirs publics, qui se sont efforcés de prendre des mesures urgentes pour éviter une possible propagation du virus en Ouzbékistan », a déclaré aujourd’hui Mme Jakab lors d’une conférence de presse dans la capitale, Tachkent. Mme Jakab a également apprécié l’important soutien apporté à la campagne par des partenaires internationaux tels que le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) des États-Unis, le Programme de développement des Nations Unies (PNUD), la Banque mondiale et l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID).

Au cours de sa visite, Mme Jakab a eu avec le docteur Adham Ikramov, ministre de la Santé d’Ouzbékistan, une discussion sur d’autres priorités sanitaires, dont la santé de la mère et du nourrisson, l’élaboration d’une stratégie nationale visant à empêcher les maladies chroniques, la tuberculose, le VIH/sida et les maladies susceptibles de provoquer des pandémies. La directrice régionale a souligné les changements considérables intervenus ces 20 dernières années dans le secteur de la santé en Ouzbékistan, et assuré les autorités publiques de l’engagement de l’OMS à soutenir les travaux du pays pour relever les défis sanitaires existants et futurs.