Quelle est la charge des maladies dans la Région ?

OZMedia

Back and neck pain is the fourth most common condition in the burden of disease in the European Region.

Pour la première fois, la Région européenne de l’OMS va avoir un réseau consacré au renforcement des capacités et à l’échange de constatations en matière de charge des maladies. Ce réseau, composé actuellement de représentants de 11 États membres de la Région, tiendra sa première réunion les 21 et 22 septembre 2016, à Londres (Royaume-Uni).

La méthode de la charge des maladies rassemble les statistiques de la mortalité, de la morbidité et des invalidités afin d’analyser l’effet des maladies sur les populations. Tandis que la santé publique s’attache souvent aux causes de la mortalité, la démarche « charge des maladies » est plus complète, car elle tient compte de l’expérience de la vie réelle. Elle étudie les effets de la maladie et des invalidités exprimés en années de vie corrigées du facteur invalidité (AVCI), ce qui permet de révéler les effets de la maladie sur la santé en tenant compte de l’âge. Cette méthode place les invalidités au centre des considérations sur le bien-être et l’espérance de vie, et permet aussi d’examiner l’impact économique de la maladie. L’OMS promeut activement cette démarche depuis les années 1990.

Qu’est-ce qui gâche la vie et compromet le bien-être ?

Le docteur Claudia Stein, directrice de la Division de l’information, des bases factuelles, de la recherche et de l’innovation, explique : « Il ne suffit pas d’enregistrer la cause du décès d’une personne. La vie des gens est souvent gâchée par des maladies qui ne sont pas mortelles, mais qui les handicapent et les font souffrir – la dépression et les maux de dos, par exemple, peuvent avoir un effet dévastateur sur leur vie. La méthode de la charge des maladies garantit que ces aspects comptent aussi et puissent être pris en considération lorsque l’on planifie les services de santé, ce qui fait une différence tant pour l’individu que pour le système de santé dans sa globalité. »

Au moins 8 des 53 États membres de la Région ont déjà mené des études sur la charge des maladies (l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, la France, l’Italie, la Pologne, le Portugal et le Royaume-Uni).

Les 12 principales causes de décès contre les 12 principales causes de la charge des maladies dans la Région*

  Causes de décès Charge des maladies
1 Cardiopathie ischémique Cardiopathie ischémique
2 Accident vasculaire cérébralAccident vasculaire cérébral
3 Cancer de la trachée, des bronches ou des poumons Troubles dépressifs unipolaires
4 Bronchopneumopathie chronique obstructiveMaux de dos et douleurs dans la nuque
5 Cancer du colon/du rectum Cancer de la trachée, des bronches ou des poumons
6 Maladie d’Alzheimer et autres types de démence Troubles liés à la consommation d’alcool
7 Cardiopathie hypertensive Bronchopneumopathie chronique obstructive
8 Infection des voies respiratoires inférieures Chutes
9 Cancer du sein Diabète sucré
10 Diabète sucréAccidents de la route
11 Cancer de l’estomacCirrhose du foie
12 Cancer de la prostateMaladie d’Alzheimer et autres types de démence

Harmonisation des méthodes de calcul de la charge des maladies dans la Région

Les méthodes de calcul de la charge des maladies sont complexes et employées de diverses manières. Cela peut entraîner des difficultés à effectuer des comparaisons entre les études et nuire à la qualité des conclusions que l’on en tire. Le réseau de l’OMS, qui fait partie de l’Initiative européenne d’information sanitaire, a pour objectif d’harmoniser les méthodes employées par les divers pays et de permettre un véritable échange de savoirs.

L’OMS/Europe organise la première réunion de ce réseau en collaboration avec l’Institute for Health Metrics and Evaluation de l’Université de Washington (États-Unis d’Amérique) et Public Health England. Cette réunion rassemblera des experts de tous les États membres participants (Allemagne, Belgique, Danemark, Fédération de Russie, Norvège, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni, Serbie, Suède et Suisse), ainsi que d’Estonie et de Géorgie.