Octroi d’une subvention afin de développer le projet sur les contextes culturels de la santé et d’améliorer les bases factuelles pour Santé 2020

Le projet de l’OMS/Europe consacré aux contextes culturels de la santé s’emploiera pendant 2 ans à améliorer les bases factuelles pour plusieurs concepts clés de Santé 2020, à savoir le bien-être subjectif, la résilience des communautés et l’autonomisation. Cette initiative sera rendue possible grâce au soutien apporté par la Fondation Robert Wood Johnson (États-Unis), qui a accordé une subvention de 2 ans d’un montant total de 250 000 USD. Cette dernière permettra au projet de formuler des stratégies concrètes susceptibles d’aider les systèmes du XXIe siècle à prioriser la santé et le bien-être et à atteindre les cibles des objectifs du développement durable liées à la santé.

Le projet opère sous l’égide de l’Initiative européenne d’information sanitaire, un réseau multipartite de l’OMS qui vise à améliorer et à harmoniser la communication de données et de rapports sur la santé dans les 53 États membres de la Région européenne de l’OMS. Les résultats du projet seront diffusés auprès d’un grand nombre d’acteurs étatiques et non étatiques influents, afin que les données de la recherche puissent être rapidement traduites en politiques et en pratiques.

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants :

  • concevoir une approche culturelle à la mesure de la santé et du bien-être ;
  • mettre en place des mécanismes valables de communication de données et de rapports au niveau des pays comportant des informations sanitaires quantitatives et qualitatives, et également susceptibles d’être appliqués aux contextes non européens ;
  • sur la base des enseignements tirés, sensibiliser les responsables politiques à l’importance et aux avantages de l’information sanitaire qui va au-delà des chiffres, afin de mieux comprendre les facteurs clés d’un bien-être positif et global.

Profiter d’une occasion unique d’apprentissage

Comme l’explique le docteur Claudia Stein, directrice de la Division de l’information, des bases factuelles, de la recherche et de l’innovation, « le projet des contextes culturels de la santé constitue l’une de nos toutes nouvelles initiatives, et nous sommes particulièrement ravis que la Fondation Robert Wood Johnson ait décidé d’investir dans nos efforts. Il est très encourageant de savoir que, grâce à cette collaboration, les bases factuelles résultant de ce projet auront également un impact positif en dehors de notre Région, y compris aux États-Unis. »

« Le travail mené conjointement avec le Bureau régional de l’OMS pour l’Europe autour de son cadre politique Santé 2020 présente une occasion unique d’apprentissage et orientera nos efforts visant à édifier une culture de la santé aux États-Unis », a déclaré le docteur Alonzo Plough, vice-président de la division Recherche-évaluation-apprentissage et conseiller scientifique en chef à la Fondation Robert Wood Johnson. « Nous sommes impatients d’examiner ces efforts menés en parallèle en vue d’améliorer la santé et le bien-être, et d’en tirer les enseignements spécifiques afin d’évaluer nos propres progrès à mesure que nous allons de l’avant. »

La connaissance des contextes culturels influant sur la santé et le bien-être constitue un pilier du travail mené par l’OMS. Avec l’adoption de Santé 2020, le cadre politique européen de la santé, davantage d’attention est accordée au bien-être ressenti des populations européennes. Le défi consiste désormais à pouvoir déterminer, en adoptant une approche systématique, comment la culture influence la perception de la santé et du bien-être, l’accès à ces derniers et les expériences vécues dans ce domaine. L’OMS/Europe dirige le projet sur les contextes culturels de la santé afin que des analyses approfondies puissent être réalisées dans ce domaine important.