L'OMS/Europe va aider la Grèce à fixer le prix des produits pharmaceutiques

Kornilios Studio Art

Dr Hans Kluger, OMS/Europe . Photo: Kornilios Sarantioglou

L'OMS/Europe a répondu favorablement au ministère grec de la Santé et de la Solidarité sociale, qui lui demandait de lui fournir une assistance technique dans le secteur de la tarification et du remboursement de produits pharmaceutiques et d'autres postes de santé publique, sur la base d'une évaluation conjointe. C'est ce qu'a annoncé le docteur Hans Kluge, directeur de la Division des systèmes de santé et de la santé publique, lors d'une conférence sur l'avenir des soins de santé qui s'est tenue à Athènes le 20 mars 2012.

Dans le discours-programme qu'il a prononcé au nom de la directrice régionale de l'OMS pour l'Europe, il a rappelé à son auditoire les valeurs sociales envers lesquelles les États membres se sont engagés dans le cadre de la Charte de Tallinn (2008) et a expliqué quels sont les liens entre cette Charte et la nouvelle politique européenne pour la santé, Santé 2020.

Le docteur Kluge a évoqué des expériences régionales relatives à l'amélioration de l'efficience en matière de soins de santé et de santé publique, y compris dans le secteur pharmaceutique et hospitalier. Soulignant la nécessité de protéger les personnes pauvres et vulnérables, il a engagé les participants à la conférence à ne pas oublier la qualité des soins et la nécessité de faire participer les patients et la communauté locale. La protection des personnels de santé revêt une importance capitale, notamment dans le domaine des soins infirmiers et de l'obstétrique.

Parmi les participants à la conférence se trouvaient Nikolaos Polyzos, secrétaire général du ministère grec de la Santé et de la Solidarité sociale ; Athina Dretta, secrétaire générale au ministère de l'Emploi et de la Sécurité sociale ; Georgette Lalis, chef de la task force de la Commission européenne pour la Grèce ; Athanasios Papamichos, président du conseil d'administration de l'Association hellénique pour la gestion des services de santé et John Kyriopoulos, président de la commission scientifique de la conférence ainsi que doyen et professeur à l'école nationale de santé publique d'Athènes, de même que des représentants d'organisations de patients et des membres du Parlement.

Cette conférence était organisée par le Financial Times, sous les auspices de l'École nationale grecque de santé publique, en association avec l'Association hellénique pour la gestion des services de santé.