Mission de haut niveau de l’OMS en Grèce sur la reforme des systèmes de santé

Marina Horn

Premier rang, de gauche à droite : M. Horst Reichenbach, coordinateur du Groupe de travail de l’UE pour la Grèce ; M. Andreas Lykourentzos, ministre grec de la Santé ; et Mme Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, signent une lettre d’intention le 10 avril 2013. Photo : Marina Horn

M. Andreas Lykourentzos, ministre grec de la Santé, a accueilli une réunion de haut niveau le 10 avril 2013 afin d’aborder le renforcement du rôle de l’OMS/Europe dans le processus de réforme des soins de santé en Grèce et les mécanismes de gouvernance et de financement de l’assistance technique. Cette assistance technique est d’ailleurs financée par l’Union européenne (UE) en vertu d’un accord conclu entre le gouvernement grec et la Commission européenne, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne.

L’OMS/Europe a été invitée à devenir membre du Comité directeur pour la réforme de la santé. Le renforcement du rôle de l’OMS a été examiné, au-delà de ses habituelles activités normatives et techniques, dans la mise en œuvre financière de la Feuille de route sur la santé en action.

La réunion de haut niveau s’est terminée avec la signature d’une lettre d’intention par le ministre grec de la Santé, le secrétariat général de la coordination auprès du cabinet du Premier ministre grec, l’OMS/Europe, le ministère allemand de la Santé et le Groupe de travail de l’UE pour la Grèce en vue d’accélérer la mise en œuvre de la Feuille de route sur la santé en action.