Les implants mammaires en silicone de Poly Implant Prothèse (PIP)

Les personnes porteuses de prothèses PIP, également commercialisées sous le nom M-Implant, doivent consulter leur médecin ou leur chirurgien si elles soupçonnent une rupture de la prothèse, souffrent de douleurs ou d’inflammation, ou si elles ont d’autres inquiétudes. Ces personnes, ainsi que leur médecin, doivent suivre les recommandations de leur autorité nationale de la santé.

En mars 2010, les implants PIP ont été retirés du marché de l’Union européenne à la suite d’une augmentation observée du nombre de ruptures de ces implants et de la confirmation de l’utilisation de silicone non conforme dans leur fabrication par l’agence française de réglementation AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé).

Parmi les événements indésirables pouvant survenir avec des implants mammaires approuvés figurent les ruptures et les fuites. Si le taux de rupture des prothèses PIP signalé en France est plus élevé qu’attendu, ceux rapportés par d’autres autorités nationales sont variables.

Les recommandations spécifiques émises par les autorités nationales de réglementation peuvent être consultées sur le site Web du programme Alerte et action au niveau mondial.