Les initiatives de santé publique en Europe du Sud-Est

WHO

Les pays du Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est établissent des centres régionaux de développement sanitaire dans des domaines clés de la santé publique. Après les conflits qui ont âprement divisé les communautés et les pays de la région, le Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est a coopéré sans relâche dans le domaine du développement et de la santé, avec l’appui de l’OMS. Depuis 2010, les pays ont commencé à prendre en main ces initiatives. Plus récemment, les partenaires internationaux et les coordinateurs nationaux de la santé du Réseau ont inauguré le centre régional de développement sanitaire sur la résistance aux antibiotiques au Centre national des maladies infectieuses et parasitaires de Sofia (Bulgarie), qui est également un centre collaborateur de l’OMS pour la surveillance des maladies transmissibles.

Pareillement, le 7 juin 2011, Sredoje Novic, ministre des Affaires civiles de Bosnie-Herzégovine, a officiellement ouvert le Centre régional de développement sanitaire sur la santé mentale à Sarajevo.

Au total, huit centres régionaux de développement sanitaire ont été ou seront ainsi établis, notamment dans les domaines suivants :

  • le renforcement des services de santé publique, opérationnel depuis juillet 2010 en ex-République yougoslave de Macédoine ;
  • les maladies transmissibles, inauguré en novembre 2010 en Albanie ;
  • le don et la transplantation d’organes, inauguré en février 2011 en Croatie ;
  • la sécurité transfusionnelle, en Roumanie, qui assure des formations aux professionnels de santé.

Un centre consacré aux ressources humaines dans le développement sanitaire (en République de Moldova) et un autre consacré à l’accréditation et à l’amélioration continue de la qualité des soins de santé (en Serbie) seront prochainement inaugurés.

Centre sur la santé mentale

Les pays du Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est ont réalisé d’importants progrès en vue de mettre en place des services de santé mentale à la fois modernes et socialement responsables, qui respectent les besoins et les droits des patients et dispensent des soins de proximité. Le Centre régional de développement sanitaire sur la santé mentale maintiendra la coopération entre les pays tout en promouvant d’autres initiatives.

Prenant la parole lors de l’ouverture du centre, Sredoje Novic, ministre des Affaires civiles de Bosnie-Herzégovine, a déclaré « qu’une fois encore, on avait fait un grand honneur à la Bosnie-Herzégovine, et on lui a accordé toute sa confiance dans le domaine de la santé mentale en Europe du Sud-Est ».

Après l’inauguration, un atelier a été organisé afin d’évaluer les progrès accomplis depuis décembre 2008, quand s’est achevé le projet sur la santé mentale du Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est. Ce fut aussi l’occasion d’aborder les priorités de la santé mentale, les besoins en matière de collaboration et de soutien ainsi que l’action future.

Centre sur la résistance aux antibiotiques

La principale mission du centre établi en Bulgarie est de coordonner la collaboration entre les institutions de santé publique dans le domaine de la microbiologie et dans les buts suivants :

  • améliorer l’élaboration de programmes nationaux et régionaux de surveillance de la résistance aux antibiotiques ;
  • garantir leur durabilité ;
  • formuler des programmes et des politiques sur les antibiotiques dans les pays d’Europe du Sud-Est.

Le centre visera également les objectifs suivants :

  • promouvoir et assurer l’éducation et la formation sur la surveillance, la prévention et l’endiguement de la résistance aux antibiotiques dans la région en améliorant les capacités nationales dans le domaine du dépistage, de la notification et de la lutte ;
  • soutenir les politiques régionales en matière d’antibiotiques par des campagnes de sensibilisation du public, en coopération avec des organisations internationales, et par la promotion continue de l’utilisation prudente de ces médicaments ;
  • aider les pays à adhérer au Réseau européen de surveillance de la résistance aux antimicrobiens (EARS-net) en leur apportant un soutien dans leur processus de demande d’adhésion et en leur fournissant des conseils d’expert ;
  • émettre des conseils à l’OMS et d’autres organisations internationales sur la résistance aux antibiotiques dans la région.

25e réunion du Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est

Les membres se sont réunis du 16 au 18 juin 2011 à Sofia (Bulgarie) en vue de préparer le Troisième Forum des ministres de la Santé prévu les 13 et 14 octobre 2011 à Banja Luka (Bosnie-Herzégovine).

À propos du Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est

Le Réseau-santé de l’Europe du Sud-Est est un forum politique et institutionnel, instauré par les gouvernements d’Albanie, de Bosnie-Herzégovine, de Bulgarie, de Croatie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, du Monténégro, de la République de Moldova, de la Roumanie et de la Serbie, en vue de promouvoir la paix, la réconciliation et la santé dans la région. L’OMS/Europe apporte son aide technique à différents projets du Réseau, après avoir fourni son secrétariat, conjointement avec le Conseil de l’Europe, de 2001 à 2009.

En 2009, les pays membres ont signé un protocole d’accord dans lequel ils conviennent de s’approprier la coopération régionale dans le domaine de la santé publique. Ce processus a été engagé en janvier 2010.