La vie ne s'arrête pas à 60 ans - nos aînés ont en effet beaucoup à offrir

WHO

The big band "Maladjusted Oldies but Goodies" (Utilpassede Oldies but Goodies) made the conference hall swing with energy - despite being well over the pension age they still have a lot to offer

L'Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle a été lancée lors d'une conférence tenue à Copenhague (Danemark) les 18 et 19 janvier 2012 dans le cadre de la présidence danoise de l'Union européenne

Les Européens n'ont jamais vécu aussi longtemps et en aussi bonne santé qu'aujourd'hui. C'est désormais l'occasion de mettre en évidence les maintes ressources et expériences des citoyens plus âgés. La conférence s'est largement penchée sur les problèmes liés au marché de l'emploi, et la manière dont les conditions de travail et les politiques relatives au marché de l'emploi peuvent être adaptées afin de satisfaire les besoins des travailleurs plus âgés, à savoir :

  • actualiser leurs compétences par une formation permanente ;
  • veiller à ce que les systèmes fiscaux et de prestations sociales les incitent à travailler plus longtemps ;
  • sensibiliser les employeurs aux avantages de recourir à une main-d'œuvre plus âgée et expérimentée ;
  • adapter l'évolution des carrières afin de satisfaire les besoins des travailleurs plus âgés, notamment en utilisant leur expérience pour faire office de guides ou de mentors auprès des nouveaux employés.

Le principal message était de ne pas s'attarder sur la date figurant sur l'acte de naissance, mais sur l'expérience et les ressources que les employés ont à offrir. En fait, perdre les compétences qu'ils ont acquises à une date fixée d'avance constitue un énorme gaspillage de ressources, et la société ne peut se le permettre.

Pouvoir mener une vie indépendante constitue également un problème. Parmi les politiques qui aident les personnes âgées à rester aussi indépendantes que possible, il convient de mentionner des mesures telles que la planification des environnements adaptés aux seniors, y compris les bâtiments publics, l'infrastructure et les transports, ainsi que la promotion de l'activité publique et la rééducation intensive après l'hospitalisation.

La conférence a porté sur d'autres manières d'accroître la participation des citoyens plus âgés à la société. Des exemples de bonne pratique ont permis d'illustrer comment l'on peut promouvoir la vie active grâce au bénévolat dans la société civile, préserver les liens avec les jeunes générations et éviter l'isolement, alors que l'expérience glanée pendant toute une existence active peut être partagée. Il est constamment ressorti de la conférence que les seniors souhaitent prolonger leur rôle actif dans la société.

Le potentiel de collaboration entre l'OMS et la Commission européenne et d'autres parties prenantes dans l'Union européenne lors de l'Année européenne 2012 est mis en valeur par l'aide que l'Organisation apporte aux communautés dans la mise en œuvre de politiques adaptées aux personnes âgées.