Vivre plus longtemps et en meilleure santé – œuvrer à la prestation de soins intégrés et centrés sur la personne pour les seniors

WHO

Les systèmes de soins de santé doivent servir toutes les personnes à tout âge en vue de ne laisser personne de côté. Ce concept s’inscrit dans la vision fondamentale du Programme de développement durable à l’horizon 2030. À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées le 1er octobre, l’OMS publiera de nouvelles lignes directrices sur les soins intégrés pour les personnes âgées (ICOPE) afin de soutenir les États membres dans leurs efforts visant à mettre en place des services de soins de santé et de longue durée davantage intégrés et centrés sur la personne à l’intention de tous et à tout âge.

Ces lignes directrices, qui seront lancées lors d’une réunion de haut niveau organisée le 2 octobre 2017 à Genève (Suisse), délivrent des conseils fondés sur des données probantes aux prestataires de soins de santé quant aux approches devant être adoptées au niveau local en vue de détecter et de gérer les pertes importantes de capacités physiques et mentales, et de mener des interventions à l’appui des aidants naturels et informels. Ces normes peuvent inspirer l’élaboration de directives au niveau national dans ce domaine, et encourager l’inclusion des soins de santé pour personnes âgées dans les programmes de soins de santé primaires moyennant l’adoption d’une approche intégrée et centrée sur la personne.

Les lignes directrices ICOPE plaident également en faveur d’un investissement accru dans la couverture sanitaire universelle afin d’améliorer les résultats de santé au sein de la population âgée. Elles recommandent que le régime de prestations de base intègre les interventions sur le vieillissement en bonne santé afin de parvenir à la couverture sanitaire universelle.

Le thème de la Journée internationale des personnes âgées 2017 est « Se projeter vers l’avenir : faire appel aux talents, aux contributions et à la participation des personnes âgées dans la société ». La contribution des personnes âgées à la communauté, et leur rôle dans l’instauration de cadres de vie plus favorables aux aînés, sont au cœur de la Stratégie et [du] plan d’action pour vieillir en bonne santé en Europe, 2012-2020. L’expérience des villes et des communautés de la Région européenne de l’OMS dans ce domaine nous a permis de tirer de nombreux enseignements, comme en témoigne la publication récente intitulée « Creating age-friendly environments in Europe » [Créer des environnements favorables aux aînés en Europe].