L’allaitement maternel, un ticket gagnant pour la vie

Vlad Gansovsky/Fotolia

Veiller à ce que les femmes soient soutenues dans leur choix d’allaiter doit devenir l’une de nos priorités, de manière à ce que l’allaitement devienne la norme dans notre Région.

Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe

La Région européenne de l’OMS enregistre l’un des taux moyens les plus bas du monde pour l’allaitement exclusif au sein des enfants de 6 mois.

« Nourrir un nouveau-né au sein revient à lui donner le meilleur départ possible dans la vie. L’allaitement maternel aide à prévenir l’obésité chez l’enfant et les maladies chroniques à un stade ultérieur de la vie, et la recherche semble indiquer qu’il permet un meilleur développement du cerveau. Dans plusieurs parties de la Région, les niveaux d’allaitement maternel sont extrêmement bas. Veiller à ce que les femmes soient soutenues dans leur choix d’allaiter doit devenir l’une de nos priorités, de manière à ce que l’allaitement devienne la norme dans notre Région », déclare Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe.

Pendant la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, du 1er au 7 août 2014, l’OMS et ses partenaires soulignent qu’il est important de maintenir et de renforcer la protection et la promotion de l’allaitement maternel, que ce soit avant ou après l’échéance fixée pour la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) en 2015.

L’OMD 4 porte sur la réduction de la mortalité de l’enfant par des moyens tels que la promotion de l’allaitement maternel.