Les nouvelles lignes directrices sur le VIH aideront l’Europe à réaliser l’objectif ambitieux fixé au niveau mondial

Jupiterimages

La propagation mondiale du VIH a été interrompue, et la tendance est désormais inversée. Cependant, au cours de cette dernière décennie, le nombre de nouveaux cas d'infection à VIH diagnostiqués dans la Région européenne de l'OMS a continué de croître pour atteindre un niveau record en 2014, lorsque cette infection a été diagnostiquée chez plus de 142 000 personnes. Les nouvelles lignes directrices et recommandations aideront l'Europe à combattre cette épidémie. 

« Avec le nouvel objectif ambitieux de développement durable visant à mettre fin au sida d'ici 2030, l'Europe doit prendre des mesures audacieuses et accélérer sa lutte contre le VIH », a déclaré M. Martin Donoghoe, conseiller pour le VIH/sida et l'hépatite au programme conjoint de lutte contre la tuberculose, le VIH/sida et l'hépatite de l'OMS/Europe. 

Plusieurs nouvelles lignes directrices de l'OMS peuvent aider les pays à renforcer leurs mesures de lutte contre l'infection à VIH.

Quand administrer la thérapie antirétrovirale et la prophylaxie préexposition contre l'infection à VIH ?

L'une des lignes directrices formule des recommandations quant au moment opportun pour administrer la thérapie antirétrovirale ainsi que sur la prophylaxie préexposition contre l'infection à VIH : les personnes vivant avec le VIH, quel que soit le stade de la maladie, devraient recevoir une thérapie antirétrovirale, et celles qui ne sont pas actuellement infectées, mais sont exposées à un risque important d'infection à VIH, devraient suivre quotidiennement un traitement prophylactique oral préexposition, s'agissant là d'un choix de prévention supplémentaire.

« Ces deux recommandations essentielles sont inévitablement complémentaires, car elles permettent aux personnes séropositives et à leur partenaire non infecté(e) de s'entraider afin de prévenir la transmission du VIH. Elles permettent de promouvoir un esprit de responsabilité partagée, où les personnes séropositives cherchent à protéger leur partenaire, et les personnes non infectées disposent d'un moyen puissant de se protéger elles-mêmes », explique M. Henrik Arildsen, séropositif et ancien président d'HIV Denmark et d'HIV Europe. 

« En Europe, la grande disponibilité de la prophylaxie préexposition constitue une option importante de prévention pour les hommes non infectés ayant des rapports homosexuels. Elle permet aux populations de se protéger, et est parfaitement utilisable dans la pratique ». 

Nouvelles lignes directrices sur les services de dépistage du VIH

L'OMS a publié de nouvelles recommandations consolidées sur les services de dépistage du VIH à l'adresse des programmes nationaux de lutte, parmi lesquelles le recours à des services innovateurs et ciblés, dont la réalisation d'un dépistage par des prestataires non professionnels et formés à cet effet (dépistage de proximité) et l'autodiagnostic du VIH. 

Les cibles « 90-90-90 »

Ces lignes directrices aideront également les pays à atteindre les nouvelles cibles mondiales « 90-90-90 » : 90 % des personnes vivant avec le VIH ont connaissance de leur état ; 90 % des personnes chez lesquelles le VIH a été diagnostiqué se voient administrer un traitement et 90 % des patients suivant un traitement parviennent à une suppression virale.

Alors que la moitié des nouveaux cas de VIH en Europe sont diagnostiqués à un stade avancé de l'infection (nombre de cellules CD4 < 350/mm3) et que de nombreux pays sont loin d'atteindre la première des trois cibles « 90-90-90 », les nouvelles lignes directrices relatives au dépistage du VIH proposent des approches stratégiques essentielles permettant aux pays de diminuer le nombre de personnes vivant avec le VIH et ignorant leur infection. 

Journée mondiale du sida

La Journée mondiale du sida, célébrée chaque année le 1er décembre, permet aux partenaires publics et privés de sensibiliser le public à la situation de la pandémie, et d'encourager les progrès en matière de prévention, de traitement et de soins du VIH/sida dans le monde entier.