Cas d’infection humaine par le virus de la grippe A(H7N9) en Chine – bulletin et recommandations

Au 23 avril 2013, les autorités sanitaires chinoises avaient signalé à l’OMS 108 cas humains d’infection par le virus A(H7N9) confirmés en laboratoire, et 22 décès. Ces cas ont été signalés dans 4 provinces chinoises (Anhui, Henan, Jiangsu et Zhejiang) et 2 municipalités (Beijing et Shanghai). Jusqu’ici, rien n’indique une transmission interhumaine soutenue.

Recommandations pour la Région européenne

L’OMS/Europe souligne qu’il est nécessaire que les États membres maintiennent leur capacité à détecter tout événement inhabituel sur le plan sanitaire qui, aux termes du Règlement sanitaire international (2005), devrait être signalé à l’OMS. Il peut s’agir d’un événement susceptible d’être lié à un nouveau sous-type de grippe A.

Le secteur de la santé humaine et celui de la santé animale doivent rester en interaction étroite et systématique pour échanger rapidement des informations et, lorsque cela est nécessaire, mener des évaluations conjointes des risques pour la prévention et la lutte contre les zoonoses.

Pour l’heure, l’OMS ne conseille pas de mettre en place un dépistage spécial aux points d’entrée et ne recommande pas d’appliquer de quelconques restrictions des déplacements ou des échanges commerciaux.

Conseils à l’adresse de la population

Quoique rien n’indique une transmission interhumaine soutenue, il est conseillé à la population :

  • de se laver les mains pour limiter la transmission de virus respiratoires ;
  • de respecter les règles d’hygiène en cas de toux ou d’éternuement, pour aider à prévenir la transmission des virus.

Les personnes présentant des symptômes de type grippal devraient rester chez elles, ne pas se rendre au travail ou dans d’autres lieux publics, et consulter un médecin si leur état s’aggrave.

Une équipe internationale en Chine

Sur l’invitation du gouvernement, une équipe internationale d’experts se trouve en Chine depuis le 18 avril pour visiter les zones touchées par le virus de la grippe aviaire A(H7N9) et recommander des solutions pour prévenir la maladie et lutter contre elle. Emmenée par l’OMS et la Commission nationale chinoise de la santé et du planning familial, cette équipe visite des endroits tels que des laboratoires, des hôpitaux et des marchés.

Bulletins périodiques pour la Région européenne

L’OMS/Europe a produit un rapport de situation (comprenant une évaluation des risques, des recommandations, et des références et des conseils clés pour les pays de la Région européenne) qu’elle révisera régulièrement.