La grippe : réponse aux questions les plus souvent posées

La grippe est une infection virale aiguë qui se transmet facilement d’une personne à l’autre, quel que soit le groupe d’âge. Dans l’hémisphère Nord, la saison grippale culmine généralement de décembre à février, bien que des cas puissent être signalés dès octobre et jusqu’en mai. Comme une épidémie survient chaque année, l’OMS/Europe et ses partenaires, comme le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC), collaborent avec les États membres en vue de procéder à la surveillance de la grippe et de mieux en comprendre les tendances dans la Région européenne de l’OMS.

Les études réalisées sur la mortalité et les hospitalisations lors des saisons grippales précédentes révèlent que certains groupes courent un risque plus élevé de souffrir de graves complications en raison de la grippe. Il s’agit notamment des personnes âgées, des femmes enceintes et des personnes déjà atteintes de problèmes de santé tels que l’asthme. Les agents de santé sont plus susceptibles d’être exposés à la grippe, et peuvent la transmettre à leurs patients. Si la plupart des États membres de la Région européenne de l’OMS accordent la priorité à la vaccination de ces groupes, tout le monde peut en fait profiter de la vaccination contre la grippe saisonnière.

Pourquoi les femmes enceintes devraient-elles se faire vacciner, et y a-t-il des risques ?

La grossesse provoque des changements temporaires au niveau du système immunitaire, du cœur et des poumons qui rendent les femmes enceintes plus enclines à développer une maladie grave lorsqu’elles contractent la grippe. Les femmes enceintes souffrant de la grippe sont plus susceptibles d’être hospitalisées et même de succomber à la maladie. Le fœtus doit aussi faire face à des problèmes, comme la naissance prématurée et le retard de croissance.

La vaccination contre la grippe saisonnière ne présente aucun risque quel que soit le stade de la grossesse. Depuis de nombreuses années, plusieurs millions de doses de vaccin ont été administrées aux femmes enceintes du monde entier. Une fois vaccinée, la femme enceinte transmet l’immunité au fœtus, et protège ainsi son enfant pendant les 6 premiers mois de sa vie.

Je n’ai jamais la grippe, alors pourquoi devrais-je me faire vacciner ?

Les personnes grippées peuvent développer une maladie particulièrement bénigne, voire ne pas tomber malades du tout. Néanmoins, elles peuvent toujours transmettre la maladie à autrui. Les personnes régulièrement en contact avec des groupes à risque (bébés trop jeunes pour être vaccinés ou les personnes au système immunitaire affaibli comme les patients subissant une chimiothérapie) devraient envisager de se faire vacciner pour les protéger.

Je me suis fait vacciner et je suis tombé malade. Est-ce à cause du vaccin ?

Le vaccin utilisé dans les injections contre la grippe saisonnière ne peut vous donner la grippe dans la mesure où il ne contient pas de virus vivant de la grippe.

Pourquoi les agents de santé devraient-ils se faire vacciner ?

Les agents de santé sont plus susceptibles d’être exposés à la grippe que la population générale. Ils peuvent transmettre la maladie à leurs patients qui peuvent être particulièrement vulnérables aux complications. Les agents de santé et leurs patients méritent d’être protégés autant que possible par la vaccination. De bons niveaux d’immunité signifient également moins de jours de congés de maladie et moins de pénuries de personnel.

Je me suis fait vacciner contre la grippe l’an passé. Dois-je encore me faire vacciner cette année ?

La vaccination antigrippale est nécessaire chaque année, car il est démontré que les niveaux d’anticorps protecteurs diminuent en l’espace de 12 mois. En outre, comme le virus de la grippe peut évoluer au fil du temps, la vaccination administrée au cours d’une année donnée ne peut garantir une protection l’année suivante. L’OMS évalue donc le vaccin avant chaque saison grippale et formule des recommandations aux fabricants quant aux souches grippales à inclure dans le vaccin de la saison prochaine. Ces recommandations se fondent sur des données récentes relatives à la circulation des souches.

Outre la vaccination, comment puis-je éviter d’infecter les autres ?

  • Surveillez les symptômes de la grippe. Vous pouvez être contagieux 1 jour avant de présenter les premiers symptômes, et 5 à 7 jours après.
  • Les gestes d’hygiène élémentaire peuvent arrêter la propagation de la grippe. Utilisez un mouchoir si vous éternuez ou si vous toussez, puis jetez-le. Lavez-vous les mains régulièrement avec du savon et de l’eau.
  • Restez chez vous et évitez tout contact avec les autres si vous êtes malade.

Quels sont les symptômes, et que dois-je faire si j’ai attrapé la grippe ?

  • La grippe provoque notamment les symptômes suivants : fièvre, frissons, toux, maux de tête, douleurs musculaires et fatigue. Les enfants peuvent aussi souffrir de vomissements et de diarrhée.
  • Si vous pensez avoir contracté la grippe, restez chez vous et reposez-vous, buvez beaucoup d’eau et prenez des médicaments en vente libre pour traiter la fièvre et d’autres symptômes.
  • Ne prenez pas d’antibiotiques car la grippe est une maladie d’origine virale. Les antibiotiques tuent les bactéries, pas les virus.
  • Si vous avez attrapé la grippe et que vous êtes enceinte ou vous souffrez d’une affection chronique comme l’asthme, appelez votre médecin qui pourra vous recommander un médicament antiviral.