Rougeole et rubéole : un groupe consultatif d’experts plaide en faveur d’une action urgente pour combler les lacunes immunitaires

À la lumière des flambées épidémiques persistantes de rougeole et de rubéole dans la Région européenne de l’OMS et de la prise de mesures inadéquates à leur encontre, le Groupe consultatif technique européen d’experts en matière de vaccination (ETAGE), lors de sa réunion annuelle tenue du 9 au 11 octobre 2013, a exhorté les États membres à élaborer des plans d’action pour l’élimination de ces deux maladies (ou de réexaminer ceux existants), et à mener de toute urgence des interventions en vue de combler les déficits immunitaires dans leurs populations. En effet, le manque d’action immédiate risque de compromettre la réalisation de l’objectif régional d’élimination de la rougeole et de la rubéole d’ici 2015.

Les huit membres du Groupe consultatif formulent des conseils à intention de l’OMS/Europe et des États membres sur les activités et initiatives liées à la vaccination dans la Région européenne. Au cours de la réunion tenue cette année à Copenhague (Danemark), ils ont pris connaissance des rapports de l’OMS/Europe sur les maladies à prévention vaccinale et les activités de vaccination dans la Région.

Parmi les autres participants ayant activement contribué aux débats, il convient de mentionner des représentants d’organisations partenaires (Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, Alliance GAVI, initiative SIVAC et Fonds des Nations Unies pour l’enfance), du Groupe consultatif stratégique mondial d’experts (SAGE) sur la vaccination et, pour la première fois, de groupes consultatifs techniques nationaux pour la vaccination d’Arménie, d’Azerbaïdjan, du Bélarus, du Danemark, du Kazakhstan, du Kirghizistan, d’Ouzbékistan, de la République de Moldova et d’Ukraine. Ces derniers ont émis des recommandations scientifiques à l’intention des ministères de la Santé sur la politique et la pratique vaccinales.

Nécessité d’une action accélérée

Le Groupe consultatif ETAGE s’est félicité des intentions exprimées par l’OMS/Europe d’accroître le soutien aux pays, comme indiqué dans le programme de mesures accélérées 2013-2015 pour l’élimination de la rougeole et de la rubéole. Ce dernier englobe un grand nombre d’activités et d’outils, telles les nouvelles directives pour les enquêtes sur les flambées épidémiques de rougeole et de rubéole et les interventions de lutte, que les pays peuvent d’ailleurs utiliser pour renforcer leurs efforts d’élimination. Il présente également un calendrier ainsi que plusieurs étapes à franchir d’ici 2015.

Initiatives mondiale, poliomyélite et vaccination des adultes

Les thèmes suivants ont été également abordés lors de la réunion du Groupe consultatif ETAGE :

  • mise en place du cadre de suivi, d’évaluation et de responsabilisation pour le Plan d’action mondial pour les vaccins de l’OMS ;
  • planification de l’introduction du vaccin antipoliomyélitique inactivé ;
  • élaboration de stratégies pour la vaccination des adultes ;
  • maintien des investissements consentis à la vaccination dans les pays qui ne seront plus éligibles pour bénéficier du soutien de l’Alliance GAVI ;
  • formulation d’un plan d’action régional pour les vaccins en Europe.