Semaine européenne de la vaccination – la vaccination est un droit et une responsabilité pour tous

WHO

Les vaccins protègent les personnes de tous âges contre les maladies potentiellement graves. Du 23 au 29 avril 2018, la Semaine européenne de la vaccination est célébrée dans la Région européenne de l’OMS afin de faire prendre conscience de l’importance primordiale des vaccins dans la protection de la santé publique. Elle doit également nous rappeler que nous avons tous un rôle à jouer pour vacciner l’Europe.

Hausse continue des cas de rougeole

En 2016, 1 nourrisson sur 15 dans la Région n’avait pas reçu son premier vaccin antirougeoleux. Face à l’incapacité des programmes de vaccination à cibler tous les enfants, et de certains parents à faire procéder à une vaccination complète de leurs enfants, un grand nombre de personnes s’exposent au risque inutile de contracter des maladies, voire de décéder en cas de flambée épidémique.

Après avoir enregistré un nombre exceptionnellement peu élevé de cas en 2016, la Région a connu une nouvelle résurgence de la rougeole, avec plus de 22 000 cas en 2017, et déjà plus de 11 000 cas en janvier et février 2018. Les principales flambées épidémiques sont actuellement signalées en France, en Grèce, en Serbie et en Ukraine.

Pour mettre fin à ces flambées inacceptables et parvenir à l’élimination de la rougeole dans tous les États membres de la Région, chacun devra donner du sien. Ce n’est que lorsque les parents, les professionnels de santé, les responsables communautaires et le personnel des programmes de vaccination s’engagent en faveur de la vaccination, qu’ils peuvent parvenir ensemble à la couverture vaccinale nécessaire pour protéger l’ensemble des populations. En effet, cette couverture doit être suffisamment élevée afin de créer un état d’immunité collective pour ceux qui ne peuvent être vaccinés parce qu’ils sont trop jeunes ou immunodéprimés.

Les autorités sanitaires peuvent permettre de progresser à cet égard et d’édifier un avenir plus sain pour tous en veillant à ce que les programmes de vaccination bénéficient d’un financement durable et d’un approvisionnement sûr en vaccins.

Au-delà de la rougeole

La garantie d’une couverture vaccinale élevée et l’élargissement de l’accès au vaccin aux personnes non vaccinées sont des conditions essentielles pour la couverture sanitaire universelle. Les vaccins préviennent un certain nombre de maladies, comme les rotavirus, la rougeole, la rubéole, la poliomyélite, la coqueluche, l’hépatite B et le papillomavirus humain. Ils contribuent également à la réalisation des priorités nationales liées à l’éducation et au développement économique, ainsi qu’à l’atteinte des objectifs de développement durable.

L’ampleur et la portée des activités de la Semaine européenne de la vaccination

Presque tous les États membres de la Région participeront à la Semaine européenne de la vaccination dans le cadre d’activités diverses, allant des stands d’information en Allemagne à un tournoi de volley-ball au Kirghizistan. La Semaine européenne de la vaccination et la Semaine mondiale de la vaccination, qui se déroulent simultanément, sont des campagnes d’action mondiale dirigées par l’OMS auxquelles participent d’innombrables acteurs et intervenants, tels que Gavi, l’Alliance du vaccin ; PATH, le Program for appropriate technology in health ; Rotary International ; le Fonds des Nations Unies pour l’enfance ; des organisations de patients et de parents ; des autorités nationales ; des instituts de santé publique et de recherche ; et bien d’autres encore.