Formation à la prévention, à la surveillance et à la maîtrise de la rougeole en république de Moldova

WHO

Tandis que les cas de transmission de rougeole suscitaient des préoccupations dans de nombreux pays de la Région européenne de l'OMS, les professionnels de la santé de la région de Transnistrie se sont vu présenter, le 18 juillet 2018, des informations actualisées concernant la rougeole dans le cadre d'une formation élargie sur la prévention, la surveillance et la maîtrise de cette maladie.

Plus de 86 pédiatres, médecins spécialistes des maladies infectieuses et épidémiologistes de la région de Transnistrie ont participé à cette formation, organisée à Tiraspol par l'OMS/Europe et l'Agence nationale de santé publique. Cette formation comprenait des exposés et des débats facilités par un modérateur, au sujet des leçons tirées des cas et des épidémies de rougeole survenus en Transnistrie. Les professionnels de la santé se sont familiarisés avec

  • la situation actuelle en matière de rougeole, ainsi qu’avec des informations sur la charge et la surveillance de cette maladie
  • les normes pour la surveillance de la rougeole et le réseau de laboratoires
  • les mesures de prévention et de lutte.

Des experts de l'Agence nationale de santé publique et du département des maladies infectieuses « Nicolae Testemitanu » de l'université d'État de médecine et de pharmacie de Chisinau ont présenté des exposés et animé des discussions techniques. Les participants se sont mis d'accord sur un ensemble de recommandations et sur les prochaines mesures à prendre pour assurer la détection précoce des cas ainsi qu’un traitement et une prise en charge adéquats afin d’éviter une propagation plus importante de la rougeole et d'éventuelles flambées épidémiques.

Parallèlement à cette formation, une documentation comprenant des dépliants sur les maladies évitables par la vaccination et une infographie sur la rougeole ont été distribués dans tous les établissements de santé de la région de Transnistrie.

Les cas de rougeole en 2018

Depuis la fin 2015, la république de Moldova était parvenue à éliminer la transmission endémique de la rougeole, comme l’a constaté chaque année la Commission régionale européenne de vérification de l’élimination de la rougeole et de la rubéole. En 2018, cependant, on a enregistré à ce stade quelque 37 cas de rougeole dans ce pays, y compris dans la région de Transnistrie. Les premiers cas ont été importés de la Roumanie et de l’Ukraine voisines.

Étant donné la progression alarmante de la rougeole dans la Région (plus de 30 000 cas signalés de janvier à juin 2018) et les déplacements réguliers entre les pays, les autorités de la Santé de la république de Moldova observent attentivement la situation et poursuivent leurs efforts pour maintenir une couverture vaccinale systématique étendue et préparer le pays à d’éventuelles épidémies.

Cette activité a été menée avec le soutien financier de la Direction suisse du développement et de la coopération, par l’intermédiaire du Fonds d’affectation spécial multipartenaires. Le bureau de pays de l’OMS coordonne cette initiative, ainsi que des activités organisées en 2 grands piliers : la santé périnatale et la vaccination. Le projet se déroulera de 2016 à 2019 et couvrira des activités sur les deux rives du fleuve Dniestr.