L’OMS/Europe lance une feuille de route pour interrompre la propagation de la tuberculose pharmacorésistante

WHO

L’OMS/Europe lance aujourd’hui une feuille de route en vue de prévenir et de combattre la tuberculose multirésistante et ultrarésistante (tuberculose-MR et UR) à l’intention des 53 pays de la Région européenne de l’OMS. La feuille de route présente plusieurs séries d’interventions à l’adresse des États membres, de l’OMS et des partenaires, et fournit un cadre global de suivi et d’évaluation afin d’assurer la responsabilisation et de sonder les progrès accomplis en matière de prévention et d’accès universel au diagnostic et au traitement. S’inspirant d’un plan d’action quinquennal, elle est le fruit d’un vaste processus de consultation et a été approuvée par les États membres en septembre 2011. Elle comporte également des repères précis ainsi qu’une analyse et un chiffrage budgétaires.

Le lancement a lieu le premier jour du Forum international sur l’OMD n° 6 en Europe orientale et en Asie centrale, les 10 et 11 octobre, à Moscou (Fédération de Russie).

La tuberculose-MR et UR est le résultat d’un traitement inadéquat ou d’une lutte insuffisante contre les infections transmises par voie aérienne. En outre, sur les 27 pays qui accusent des taux particulièrement élevés de tuberculose-MR, 15 se situent dans la Région européenne de l’OMS. Des enquêtes récentes révèlent que, dans certaines situations, jusqu’à 40 % des patients tuberculeux nouvellement diagnostiqués et jusqu’à 70 % des patients précédemment traités peuvent être atteints d’une tuberculose pharmacorésistante. Dans la Région, sur un nombre total estimé de 81 000 personnes souffrant de tuberculose-MR, seul un tiers des cas a été en fait notifié, en raison de la capacité limitée des laboratoires, et seulement deux tiers d’entre eux reçoivent un traitement adéquat.

Quelle est l’utilité de la feuille de route ?

Si la nouvelle feuille de route est respectée, on estime que l’interruption de la propagation de la tuberculose-MR permettrait de sauver 120 000 vies et d’épargner 12 milliards de dollars des États-Unis. Elle aide les pays à mettre en œuvre le nouveau Plan d’action consolidé pour la prévention et la lutte contre la tuberculose multirésistante et ultrarésistante dans la Région européenne de l’OMS 2011-2015, élaboré par l’OMS/Europe en consultation avec les États membres, les parties prenantes et les communautés.

Forum sur l’OMD n° 6

Le Forum international est une initiative de haut niveau visant à mobiliser les pouvoirs publics, la société civile et le secteur privé d’Europe orientale et d’Asie centrale afin de réaliser l’OMD n° 6 (combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies d’ici 2015). L’OMS/Europe joue un rôle actif au Forum : Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe, préside le 10 octobre une séance sur la réalisation des cibles de l’OMD n° 6 et présente le 11 octobre, en séance plénière, un exposé sur les progrès accomplis à cet égard en Europe centrale et orientale ainsi qu’en Asie centrale.