La tuberculose « totalement résistante » : questions fréquemment posées

Les premières notifications de la présence de tuberculose ultrarésistante (tuberculose-UR), encore plus grave que la tuberculose multirésistante (tuberculose-MR), datent de 2006. Dans l’année qui a suivi, des cas isolés de tuberculose résistante à tous les médicaments antituberculeux testés de première et de deuxième intentions ont été observés en Europe. En 2009, une cohorte de 15 patients iraniens a été signalée comme étant résistante à tous les médicaments antituberculeux testés. Les termes « extrêmement résistant » et « totalement résistant » ont dès lors été utilisés par les auteurs pour qualifier ce groupe de patients. Récemment, une autre étude a été publiée dans laquelle sont décrits quatre cas signalés en Inde de résistance à l’ensemble des médicaments testés.

Le département Halte à la tuberculose de l’OMS vient de publier une note d’information assortie de questions fréquemment posées sur la tuberculose totalement pharmacorésistante.