Expérience vécue : maladies à transmission vectorielle

Katie Thayer

Katie Thayer, health education volunteer in Ghana

Les populations de la Région européenne sont exposées au risque de maladies véhiculées par des vecteurs, soit dans la Région, à cause des maladies transmises par des tiques, des moustiques et des phlébotomes, soit lorsqu’elles se rendent dans des zones du globe à maladies endémiques. Chaque année, 77 000 Européens attrapent une maladie à transmission vectorielle.

Des personnes qui ont été affectées par ces maladies dans leur vie, qui les ont attrapées ou en ont fait l’objet de leur travail, racontent leur histoire.