Les politiques promouvant le « sport pour tous » encouragent l’activité physique

L’évaluation de l’efficacité des politiques encourageant la pratique du sport et de l’activité physique dans toute la Région européenne de l’OMS constitue un élément important du travail mené par l’OMS/Europe afin de promouvoir l’exercice physique. Des experts de 19 pays se sont réunis récemment pour aborder ces questions, établir un réseau et définir les synergies et divergences importantes entre le sport et la santé. La réunion a été organisée dans le cadre du projet de l’OMS/Europe sur la promotion des réseaux, des échanges et d’une plus grande synergie entre les secteurs du sport et de l’activité physique favorable à la santé (NET-SPORT-HEALTH), d’ailleurs cofinancé par la Commission européenne.

Les participants ont identifié plusieurs facteurs permettant de promouvoir l’activité physique favorable à la santé et émis des recommandations à cet égard, à savoir notamment :

faciliter la coopération entre les secteurs du sport, de la santé et d’autres secteurs pour promouvoir la santé publique ;

donner la priorité aux approches axées sur le « sport pour tous » afin d’accroître la participation, plutôt que de canaliser les ressources vers les sports d’élite et les événements ponctuels de haut prestige ;

  • donner la priorité aux activités de loisirs ainsi qu’au sport non organisé ;
  • impliquer les secteurs du transport actif et de l’urbanisme pour accroître l’activité physique ;
  • répondre aux besoins spécifiques de divers groupes cibles ; la participation ne peut être accrue que si l’on offre des types d’activités adaptées à différents groupes tout en assurant leur accessibilité ;
  • privilégier les contextes permettant d’atteindre les groupes de population sédentaire, comme les écoles et les lieux de travail ;
  • développer l’éducation physique dans les écoles pour viser les plus jeunes ;
  • élaborer des arguments économiques et sanitaires solides afin de susciter davantage de volonté politique et d’engagement pour la promotion de l’activité physique favorable à la santé.

Dans le cadre du projet NET-SPORT-HEALTH, l’OMS/Europe a rassemblé plus de 100 documents relatifs au sport et à l’activité physique, et procédé à l’analyse du contenu de 25 d’entre eux. L’OMS/Europe prévoit de publier les résultats de cette étude et de rendre disponibles les informations sur les documents collectés dans une base de données sur la nutrition, l’obésité et l’activité physique.

Journée « Pour votre santé, bougez ! »

L’OMS a institué le Journée « Pour votre santé, bougez ! » en 2002 afin de promouvoir l’exercice physique et les activités nationales mettant en évidence ses nombreux avantages. Cet événement international est célébré chaque année autour du 10 mai. De nombreux pays organisent des manifestations dans ce cadre. En Finlande, par exemple, l’Association centrale des sports de loisirs et des activités de plein air (Suomen Latu) coordonne les événements organisés à l’occasion de la Journée de 2011 sous le thème « Ensemble ».

La sédentarité – l’une des principales causes des maladies non transmissibles

La sédentarité constitue le quatrième principal facteur de risque à l’origine de la mortalité dans le monde. Dans la Région européenne de l’OMS, plus de 8 millions d’années de vie corrigées de l’incapacité (AVCI) sont perdues annuellement en raison d’une activité physique insuffisante. La réunion de haut niveau des Nations Unies consacrée aux maladies non transmissibles, prévue les 19 et 20 septembre 2011 à New York, permettra de braquer tous les projecteurs sur la prévention et la maîtrise de ces maladies, et d’aborder la sédentarité en tant que facteur de risque important.