L’emballage neutre incite davantage de personnes à arrêter la cigarette ou à ne pas commencer à fumer

Wikipedia/Theopolisme

Il est scientifiquement prouvé que les mesures relatives à l’emballage neutre des produits tabagiques incitent davantage de personnes à arrêter la cigarette ou à ne pas commencer à fumer. Les consommateurs trouvent les paquets de cigarettes neutres à la fois laids et insipides. Ce type d’emballage diminue en effet l’attrait des produits du tabac et du tabagisme, en particulier chez les jeunes et les femmes.

« Quand nous leur avons présenté des Marlboro à moitié prix, dans des paquets génériques de couleur marron, seulement 21 % se sont montrés intéressés, même si nous leur avons assuré qu’il s’agissait en fait des mêmes paquets que ceux qu’ils achètent normalement chez leur marchand de tabac, à l’exception de l’emballage qui est différent. Comment expliquer ce contraste ? C’est simple. Les fumeurs sortent leurs paquets de cigarettes 20 à 25 fois par jour. Ces derniers sont porteurs d’un message. Ils sont un moyen d’expression pour le consommateur sur la façon dont il ou elle veut être perçu(e) par les autres », selon les informations divulguées par l’industrie du tabac dans le contexte du procès intenté en 1987 au Minnesota (États-Unis).

L’industrie du tabac a toujours utilisé l’emballage des produits tabagiques comme outil publicitaire puissant et comme moyen de contourner les interdictions de la promotion des produits du tabac.

L’Australie adopte des mesures relatives à l’emballage neutre des produits tabagiques

L’Australie est le seul pays au monde à avoir adopté et appliqué des mesures en faveur de l’emballage neutre. Celles-ci sont entrées en vigueur en décembre 2012. Bien que l’adoption de ces mesures soit encore récente, il est avéré que depuis l’introduction de ce type de conditionnement, le nombre d’appels au service d’assistance téléphonique pour personnes désireuses d’arrêter de fumer a connu une hausse soutenue de 78 %. Celle-ci n’est pas attribuable aux campagnes publicitaires antitabac, ni à l’augmentation du prix des cigarettes, ni d’ailleurs à d’autres causes identifiables.

Réduire la consommation de tabac grâce à la synergie des politiques

Une nouvelle note factuelle publiée par l’OMS/Europe et intitulée « L’emballage neutre des produits du tabac : des mesures afin d’inciter les populations à ne pas commencer à fumer et d’accroître le sevrage tabagique » démontre l’efficacité des mesures portant sur l’emballage neutre pour la prévention du tabagisme et le sevrage tabagique.

Les directives pour l’application des articles 11 (mises en garde sanitaires efficaces) et 13 (interdiction de la publicité) de la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac recommandent l’adoption de mesures relatives à l’emballage neutre pour inciter les populations à ne pas commencer à fumer ou à renoncer à la cigarette. La nouvelle directive sur les produits du tabac adoptée par l’Union européenne en mars 2014 entrera en vigueur en 2016, ce qui permettra aux États membres d’adopter des mesures relatives à l’emballage neutre au niveau national.

La directive est un pas dans la bonne direction, et s’inscrit dans la vision de la Déclaration d’Achgabat pour une Région européenne sans tabac.