Mises en garde sanitaires en images sur les produits du tabac

WHO

La nouvelle synthèse de bases factuelles produite par l'OMS/Europe analyse les effets que les avertissements illustrés de grand format figurant sur les emballages de produits du tabac ont sur le savoir et le comportement. Des études ont montré que les mises en garde sous forme d'images incitent davantage à arrêter de fumer ou à réduire la consommation de tabac. Les messages sanitaires combinant texte et images percutantes sur l'emballage de produits du tabac sont plus efficaces que les avertissements uniquement écrits. Contrairement aux allégations des fabricants de produits du tabac, les mises en garde illustrées peuvent être appliquées rapidement et à peu de frais, et n'intensifient pas le commerce illicite.

Comme la Roumanie et le Royaume-Uni sont les seuls pays de la Région européenne de l'OMS à avoir employé des mises en garde sanitaires illustrées conçues par la Commission européenne, la synthèse des bases factuelles donne des exemples de l'efficacité des avertissements de ce type dans des pays situés tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de la Région. 

Effet sur le sevrage tabagique

  • Dans une étude canadienne, 44 % des fumeurs ont déclaré que les mises en garde illustrées avaient renforcé leur motivation à cesser de fumer.
  • En Roumanie, les avertissements combinant l'écrit et l'image ont incité 31 % des fumeurs à essayer d'arrêter de fumer.
  • Le fait de communiquer sur les emballages un numéro de téléphone pour l'assistance au sevrage tabagique augmente les tentatives d'abandon de la cigarette. Dans les 6 mois qui ont suivi l'adoption d'avertissements illustrés, le Brésil a enregistré presque neuf fois plus d'appels sur les lignes d'assistance au sevrage tabagique. 
  • Après l'introduction de mises en garde écrites plus grandes, le Royaume-Uni a enregistré deux fois plus d'appels par mois.

Une prise de conscience croissante des risques pour la santé

Les avertissements figurant sur les paquets font partie des sources d'informations sanitaires les plus efficaces. Davantage de fumeurs signalent que ces avertissements leur en ont appris plus sur les risques du tabagisme que toute autre source, à part la télévision. De nombreux non-fumeurs connaissent les mises en garde sanitaires des emballages. 

Les mises en garde illustrées sont plus susceptibles d'être remarquées et lues que les avertissements purement écrits

Une étude de l'Union européenne (UE) a révélé que 61 % des répondants roumains et 56 % des répondants britanniques jugeaient les avertissements figurant sur les paquets de tabac plus efficaces lorsqu'ils comprenaient du texte et des photos, plutôt qu'uniquement du texte.

La Directive révisée de l'UE sur les produits du tabac, entrée en vigueur le 19 mai 2014, impose des avertissements à la fois écrits et illustrés, couvrant 65 % de l'avant et de l'arrière des paquets de tabac, en partant du haut.

Journée mondiale sans tabac

La Journée mondiale sans tabac du 31 mai 2015 a pour thème principal l'élimination du commerce illicite des produits du tabac. Celle-ci profiterait plus à l'Europe qu'à toute autre Région de l'OMS. Le commerce illicite de cigarettes représenterait 6 à 10 % du marché global dans la Région européenne.