Comment protéger au mieux les non-fumeurs contre la fumée du tabac ?

WHO/Frederiek Mantingh

L'exposition au tabagisme passif n'est jamais sans danger, et le seul moyen efficace d'éliminer les risques associés au tabac est une législation complète prévoyant des environnements sans fumée. Ce type de législation est efficace, mais pour obtenir une image fidèle de son impact, il convient de ne pas mesurer les indicateurs prématurément. La synthèse de bases factuelles de l'OMS/Europe intitulée «How can we best protect non-smokers from exposure to tobacco smoke? » présente une évaluation de l'impact des politiques antitabac dans les neuf États membres européens ayant introduit une législation stricte sur les environnements sans fumée. 

Les politiques antitabac très strictes bénéficient du soutien massif de la population

Tout indique que la population soutient massivement les politiques antitabac très strictes, et cet important appui permet un haut degré d'application et de respect de la loi. 

En résumé, les politiques antitabac très strictes :

  • protègent les travailleurs en limitant l'exposition au tabagisme passif sur le lieu de travail et dans les lieux publics ;
  • peuvent provoquer une baisse de la mortalité et de la morbidité dues à l'exposition au tabagisme passif quelques mois à peine après leur mise en œuvre ;
  • peuvent induire un changement dans les convictions et les choix personnels concernant les règles qui régissent la consommation de tabac dans la sphère privée ;
  • peuvent faire reculer la prévalence du tabagisme et modifier le comportement face au tabac ;
  • permettent des économies importantes pour le système de santé ;
  • n'entraînent pas de pertes financières, puisque les recettes provenant des taxes sur le tabac peuvent être maintenues au même niveau, voire augmentées ;
  • ne découragent pas le tourisme.

L'introduction de politiques antitabac très strictes est un pas vers la concrétisation du projet d'une Région européenne sans tabac, exposé dans la Déclaration d'Achgabat. La protection contre l'exposition à la fumée du tabac constitue également une obligation essentielle en vertu de l'article 8 de la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac et de ses principes directeurs. Il convient de consentir plus d'efforts dans toute la Région pour que cet article soit scrupuleusement respecté.