Prévention du cancer - Le code européen contre le cancer

L'incidence du cancer est à la hausse dans la Région européenne de l'OMS – le nombre total de nouveaux cas de cancer diagnostiqués en 2012 était de 3,7 millions ; d'après les estimations, ce chiffre devrait être porté à 4,6 millions d'ici à 2030, soit une augmentation de 25 % (1)

Cet accroissement résulte à la fois d'un vieillissement de la population et d'autres facteurs, tels que la consommation de tabac et d'alcool, une mauvaise alimentation, l'inactivité physique, l'augmentation de la surcharge pondérale et de l'obésité, et l'exposition à des agents cancérigènes présents sur les lieux de travail et dans l'environnement (p. ex. amiante, benzène, pollution de l'air, rayonnement ultraviolet et radon existant dans le milieu ambiant) ainsi que certains agents infectieux (p. ex. virus de l'hépatite B, Helicobacter pylori et papillomavirus humain).

Chaque année, le 4 février, l'OMS vante certaines méthodes pour alléger la charge cancéreuse mondiale. Avec le slogan « Nous pouvons. Je peux », la Journée mondiale contre le cancer 2016 montrera comment nous pouvons tous – tant collectivement qu'individuellement – participer à l'allègement du fardeau mondial du cancer.

12 façons de réduire votre risque de cancer 

Le Centre international de recherche contre le cancer (CIRC) a publié la nouvelle édition d'un code reprenant les mesures que chacun peut prendre pour favoriser la prévention du cancer. Moyennant le soutien de politiques et d'interventions menées par les pouvoirs publics, ce code peut contribuer à réduire l'incidence du cancer dans la Région européenne.

Il énumère 12 manières d'aider les gens à adopter des modes de vie plus sains et de donner un coup de fouet à la prévention du cancer. D'après les estimations, près de la moitié des décès dus au cancer en Europe pourraient être évités si chacun suivait ces recommandations. 

  1. Ne fumez pas. Ne consommez pas de tabac, sous quelque forme que ce soit.
  2. Faites de votre domicile un environnement sans tabac. Soutenez des mesures d'interdiction de fumer sur votre lieu de travail.
  3. Faites en sorte de garder un poids de forme.
  4. Soyez physiquement actif dans votre vie quotidienne. Évitez de rester assis trop longtemps.
  5. Adoptez une alimentation saine :
    • Consommez beaucoup de céréales complètes, de légumineuses, de légumes et de fruits.
    • Limitez la consommation d'aliments très caloriques (riches en sucre ou en matières grasses) et évitez les boissons sucrées.
    • Évitez la viande transformée ; limitez la viande rouge et les aliments riches en sel.
  6. Si vous buvez de l'alcool sous quelque forme que ce soit, limitez votre consommation. Pour réduire votre risque de cancer, il est préférable de ne pas boire d'alcool.
  7. Évitez une exposition excessive au soleil, surtout chez les enfants. Utilisez une protection solaire. N'utilisez pas d'appareils de bronzage.
  8. Pour vous protéger des substances cancérigènes, suivez les consignes de santé et de sécurité sur votre lieu de travail.
  9. Renseignez-vous pour savoir si vous êtes exposé à d'importantes émanations naturelles de radon à votre domicile. Prenez des mesures pour réduire les niveaux élevés de radon.
  10. Pour les femmes :
    • Si vous le pouvez, allaitez votre bébé. Allaiter réduit le risque de cancer chez la mère. 
    • Limitez le recours aux traitements hormonaux substitutifs, qui augmentent le risque de développer certains cancers.
  11. Veillez à faire vacciner vos enfants contre :
    • L'hépatite B (pour les nouveau-nés)
    • Le papillomavirus humain (pour les filles)
  12. Participez aux programmes de dépistage du cancer organisés pour :
    • Le cancer des intestins (hommes et femmes)
    • Le cancer du sein (femmes)
    • Le cancer du col de l'utérus (femmes)

Le code européen contre le cancer a été rédigé par des cancérologues, des scientifiques et d'autres experts dans le but de mieux sensibiliser les citoyens européens aux moyens efficaces de prévenir le cancer. La première édition de ce code a été publiée en 1987. Les travaux scientifiques dont s'inspire la 4e édition viennent d'être publiés. 

Des politiques de l'OMS pour un changement

L'OMS/Europe aide les pays d'Europe à permettre et à promouvoir un comportement sain chez leurs citoyens. Ces dernières années, l'OMS/Europe a émis plusieurs plans d'action pour aider les pays à lutter efficacement contre les facteurs de risque du cancer. 

  • Une « feuille de route » a été élaborée pour aider les pays à mettre en œuvre la Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac. 
  • Afin de diminuer la consommation d'alcool, l'OMS/Europe aide les pays à appliquer 10 mesures concrètes, à l'efficacité éprouvée (telles que les hausses de taxes sur l'alcool et l'interdiction de la publicité pour l'alcool). 
  • Le Plan d'action européen pour une politique alimentaire et nutritionnelle 2015-2020 comprend des politiques visant à faciliter l'accès à des aliments plus sains à prix plus bas, ainsi qu'à aider le consommateur à opérer des choix plus sains (normes pour les repas scolaires, reformulation pour une amélioration du contenu nutritionnel des aliments, étiquetage nutritionnel facile à comprendre, etc.).
  • La Stratégie sur l'activité physique pour la Région européenne de l'OMS 2016-2025 montre comment les pouvoirs publics peuvent aider à intégrer l'activité physique dans la vie quotidienne, par exemple en prévoyant des pistes cyclables et des espaces publics sécurisés pour les loisirs et les jeux actifs.

(1) Ferlay J, Soerjomataram I, Ervik M, Dikshit R, Eser S, Mathers C, et al. GLOBOCAN 2012 v1.0, Cancer incidence and mortality worldwide: IARC CancerBase No. 11 [Internet]. Lyon: International Agency for Research on Cancer; 2013 (http://globocan.iarc.fr, accessed 22 January 2016).