Le vaccin Pandemrix® et le risque accru de narcolepsie

L'Institut national finlandais pour la santé et la protection sociale a formulé une déclaration le 1er février 2011 faisant état d'une augmentation du risque de narcolepsie observée chez les enfants et les adolescents à qui l'on a administré le Pandemrix®, un vaccin adjuvanté contre la grippe pandémique H1N1 2009 et fabriqué par GlaxoSmithKline.

Sur les conseils du Groupe de travail national finlandais sur la narcolepsie, l'Institut conclut que les sujets vaccinés âgés de 4 à 19 ans courent 9 fois plus le risque d'être atteints de narcolepsie que les sujets non vaccinés. Si l'Institut estime que le vaccin Pandemrix® contribue probablement à l'augmentation observée de ce risque, il affirme cependant qu'une enquête plus approfondie est nécessaire sur le rôle d'autres facteurs importants. Le Groupe de travail doit publier un rapport final d'ici le 31 août 2011.

Le vaccin Pandemrix® a été utilisé dans 38 pays de par le monde pendant la saison 2009/2010. Un accroissement des cas de narcolepsie a été observé uniquement en Finlande, en Islande et en Suède.

La question de la hausse du taux de narcolepsie n'a pas été soulevée en rapport avec l'administration d'autres vaccins contre la grippe pandémique H1N1 2009, de vaccins contre la grippe saisonnière ou de tout autre vaccin adjuvanté utilisé dans les programmes de vaccination ciblant les enfants.

Le Comité consultatif mondial de la sécurité vaccinale de l’OMS (GACVS) examine toutes les données disponibles relatives à l'accroissement observé des taux de narcolepsie. Il doit formuler une déclaration sur son site Web dans quelques jours.

L'OMS convient qu'une enquête approfondie est nécessaire à ce sujet. En collaboration avec plusieurs États membres de l'Union européenne, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies mène une étude épidémiologique conjointe sur la narcolepsie et les vaccins antipandémiques.

Les recommandations relatives à l'utilisation des vaccins antigrippaux chez les enfants et les adolescents pour la saison 2010/2011 restent donc inchangées.

L'attention de l'OMS a d'abord été attirée sur les cas observés de narcolepsie à la suite de l'administration du vaccin Pandemrix® en Finlande et en Suède en août 2010. L'Organisation a décidé de suivre la situation par le biais du GACVS au fur et à mesure de l'acquisition de nouvelles données. Des informations actualisées seront fournies une fois disponibles et après évaluation.