Déclaration concernant les conclusions provisoires de l’évaluation de l’OMS relative aux décès d’enfants dans le gouvernorat d’Idleb, en République arabe syrienne

Une enquête de l’OMS sur la cause du décès de 15 enfants dans la zone rurale d’Idleb, dans le nord de la République arabe syrienne, a conclu que la cause de décès la plus probable était une mauvaise utilisation d’un médicament appelé Atracurium comme diluant du vaccin contre la rougeole et la rubéole.

Rien n’indique que ce tragique événement a été provoqué par le vaccin lui-même ou son diluant correct.