Publication de profils de pays en matière de sécurité routière

La comparaison de données provenant des États membres de la Région européenne de l'OMS permet de conclure qu'en matière de probabilité de décès sur les routes, la différence entre les pays peut être multipliée par huit. Cinquante-deux des 53 États membres de la Région ont pris part à une enquête réalisée dans le cadre du Rapport de situation sur la sécurité routière dans le monde 2015. Celle-ci a permis de sonder les progrès accomplis en vue de réaliser les objectifs de la Décennie d'action pour la sécurité routière 2011-2020, dont l'importance a été soulignée dans la récente résolution de l'Assemblée générale des Nations Unies sur l'amélioration de la sécurité routière.

Les profils nationaux en matière de sécurité routière des 52 pays participants figurent désormais sur le site Web de l'OMS/Europe. Ils présentent des informations sur la mortalité due aux accidents de la route ainsi que sur les indicateurs clés en vue d'évaluer les normes nationales dans le domaine de la sécurité routière. Les données permettent de déterminer l'efficacité des pays eu égard à l'application des normes de sécurité routière et des véhicules, ainsi qu'à la prestation de soins aux victimes d'accidents de la route. Les profils présentent une vue d'ensemble de la législation et des pratiques en vigueur afin d'améliorer le comportement des usagers en agissant sur les facteurs de risque, comme la régulation de la vitesse en fonction du type de route, la conduite en état d'ivresse, et l'utilisation des ceintures de sécurité, des casques pour motocyclettes et des sièges pour enfants.  Les lois relatives à l'utilisation du téléphone mobile sont également mentionnées : quatre pays de la région interdisent en effet l'utilisation des téléphones mains libres.

Les praticiens et les responsables politiques peuvent consulter les profils de pays pour évaluer les progrès accomplis en vue d'atteindre les objectifs de la Décennie d'action (réduire de moitié le nombre de morts sur les routes d'ici 2020), et d'intensifier les efforts à cette fin.

Les résultats de l'enquête sur la sécurité routière dans la Région européenne

Les profils révèlent que près de 85 000 personnes sont décédées à la suite d'un accident de la circulation dans la Région en 2013, et 39 % d'entre elles étaient des usagers vulnérables de la route (piétons, cyclistes et motocyclistes). Les traumatismes dus à ce type d'accident sont la principale cause de mortalité chez les 5 à 29 ans. Malgré une réduction globale de 8,1 % des décès sur la route dans la Région entre 2010 et 2013, les accidents mortels continuent d'augmenter dans certains pays. Afin de protéger tous les usagers de la route, il importe par conséquent de renforcer le travail politique en la matière et d'adopter des stratégies axées sur la mise en place de systèmes de sécurité.