Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route : « les routes ont des histoires »

WHO

Dans la Région européenne de l’OMS, une personne meurt sur les routes toutes les 6 minutes. Ces décès ne sont en fait que la pointe de l’iceberg, car des millions d’autres personnes subissent également des blessures chaque année. À l’occasion de la Journée mondiale du souvenir des victimes des accidents de la route, l’OMS publie les témoignages personnels de survivants et de familles de victimes afin d’améliorer la sécurité routière dans la Région.

Cette Journée a lieu le troisième dimanche de novembre de chaque année. L’événement de 2018 est placé sous le thème « Les routes ont des histoires », et met en évidence le fait que les routes sont plus que de simples connexions physiques d’un point A à un point B – elles sont aussi des lieux de repos final pour tant de vies perdues.

Les témoignages personnels ci-dessous décrivent les traumatismes et la douleur de la perte, ainsi que le rétablissement des victimes et les espoirs pour l’avenir. Ces témoignages sont avant tout un appel à l’action pour rendre nos routes plus sûres. Comme l’écrit Jojo Boni à ce sujet, « mon enfant ne peut pas être mort pour rien ».