La Journée mondiale de l’aide humanitaire rend hommage à ceux qui aident les autres

WHO

Les services mobiles de santé mentale portent secours aux personnes victimes du conflit au Kirghizistan. (Photo : OMS)

L’OMS aide les pays à renforcer leurs capacités de gestion des crises

Les professionnels de santé fournissent des soins essentiels aux populations chaque jour. En cas de catastrophe et de crise humanitaire, leurs services sont plus cruciaux encore : ils doivent traiter des traumatismes, prévenir des maladies et soigner les personnes les plus vulnérables qui ont des besoins de santé urgents.

L’OMS/Europe collabore avec les pays en vue de renforcer la préparation des systèmes de santé nationaux aux situations d’urgence. L’OMS veille particulièrement à ce que le personnel des soins de santé soit adéquatement formé et compétent dans le domaine de la gestion des crises afin de renforcer les capacités locales. Si les établissements de santé cessent de fonctionner en cas de catastrophe, les conséquences humanitaires peuvent s’avérer encore plus lourdes pour les communautés touchées.

Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, l’OMS et ses partenaires ont publié un ouvrage intitulé Psychological first aid: guide for field workers (Les premiers secours psychologiques : guide à l’intention des agents de terrain). Ce guide explique comment fournir un soutien de base aux populations juste après la survenue d’événements extrêmement éprouvants.

L’aide de l’OMS/Europe aux populations victimes du conflit au Kirghizistan

En tant qu’agence chef de file des organismes s’occupant de la santé et membre du Comité permanent interagences, l’OMS coordonne les interventions sanitaires et humanitaires dans les pays en proie à des catastrophes et des hostilités. Les récents conflits et tensions ethniques au Kirghizistan soulignent une fois encore l’importance de mobiliser des ressources afin que le système de santé puisse se rétablir rapidement. Avec le soutien des donateurs et des partenaires dans le domaine de la santé, l’OMS a aidé les autorités sanitaires locales à mobiliser les fournitures médicales essentielles et à fournir les services de santé nécessaires par la création d’équipes mobiles dans les régions touchées par la crise, dans la partie méridionale du pays.

L’OMS gère actuellement un projet financé par la Fédération de Russie dans le sud du Kirghizistan en vue d’assurer des services de santé mentale (dépistage, conseils et traitement) pour les personnes victimes du conflit. Jusqu’à présent, trois équipes mobiles et deux centres de santé mentale dans les villes d’Och et de Djalalabad, en collaboration avec les services d’une organisation non gouvernementale locale, ont permis à plus de 6 000 personnes de bénéficier de services de conseil et à plus de 30 000 de se faire dépister depuis que les équipes ont commencé leurs opérations à la mi-avril 2011.

Ces services se sont aussi avérés inestimables quand, outre les problèmes liés au conflit, un puissant séisme a secoué dans la même région le district de Batken le 22 juillet 2011. Deux équipes mobiles ont été par la suite dépêchées dans les localités les plus touchées en vue d’apporter une aide psychologique, notamment des services de conseil en santé mentale et de psychothérapie ainsi que la prescription de médicaments. Des membres des équipes mobiles ont également expliqué aux établissements de santé locaux comment prendre en charge les personnes atteintes de problèmes de santé mentale à la suite du séisme.

Le projet doit s’achever avec succès en octobre 2011, et l’OMS tente actuellement d’identifier tout soutien supplémentaire pour maintenir les activités de suivi et garantir le soutien aux équipes et aux centres afin d’assurer la continuation efficace de ces services ô combien nécessaires dans la région.

La Journée mondiale de l’aide humanitaire

La Journée mondiale de l’aide humanitaire rend hommage à ceux qui aident les autres. Les catastrophes naturelles, les conflits et autres situations d’urgence menacent la vie et la santé de millions de personnes chaque année. Lors de ces crises, des milliers de travailleurs humanitaires s’efforcent avec dévouement de prendre soin des personnes touchées et de prêter main forte aux autorités locales pour dispenser l’aide.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’aide humanitaire, le 19 août, l’OMS et d’autres organismes internationaux mettent en avant le rôle joué par les travailleurs humanitaires et célèbrent la mémoire de ceux qui ont été tués ou blessés dans l’exercice de ces fonctions essentielles.