Bulletin d’information : second séisme dans l’est de la Turquie

Le 9 novembre 2011, un séisme d’une magnitude de 5,7 a secoué la province de Van dans l’est de la Turquie. Il fait suite au séisme du 23 octobre 2011 (d’une magnitude de 7,2) ayant provoqué 601 morts et plus de 4 152 blessés.

Selon le bilan préliminaire de la Présidence de la gestion des catastrophes et des situations d’urgence du cabinet du Premier ministre de la République turque, 7 personnes ont trouvé la mort et 23 ont été blessées lors de ce second séisme. Les équipes de secours continuent leurs recherches dans les immeubles effondrés avec des engins mécaniques lourds.

Les autorités turques poursuivent, quant à elles, leurs interventions face à cette situation d’urgence tout en gérant pleinement les opérations de secours.

Les interventions du secteur de la santé

Dans le cadre d’une opération coordonnée globalement par la Présidence de la gestion des catastrophes et des situations d’urgence du cabinet du Premier ministre, le Centre de coordination des catastrophes et des situations d’urgence (SAKOM) du ministère turc de la Santé continue de coordonner les interventions sanitaires, et de déployer des équipes de recherche et de secours ainsi que des ambulances terrestres dans la province de Van.

La société du Croissant-Rouge de Turquie a établi des camps de tentes et mobilise actuellement les fournitures nécessaires.

L’action de l’OMS

Faisant partie intégrante de l’équipe de pays des Nations Unies, le bureau de pays de l’OMS en Turquie collabore étroitement avec le ministère de la Santé, en suivant les évaluations des besoins sanitaires et des dégâts et en surveillant la situation et l’évolution de ces besoins.

Localement, la priorité a été accordée à l’apport d’une aide psychosociale aux victimes de la catastrophe. Des ressources et des moyens supplémentaires ont été mobilisés dans le cadre du Fonds central pour les interventions d’urgence des Nations Unies (CERF) afin de répondre aux besoins sanitaires spécifiques.

Conjointement avec le Siège de l’OMS, l’OMS/Europe, par l’intermédiaire de sa directrice régionale, Zsuzsanna Jakab, a offert le plein soutien de l’OMS au ministère de la Santé, notamment le déploiement rapide d’experts et de kits d’urgence en cas de nécessité. Les experts de l’OMS sont prêts à intervenir.